Hérésie – Jésus serait devenu pécheur à la croix

Selon certains enseignements, Jésus s’est identifié au pécheur en devenant lui-même « un pécheur » ; alors qu’en réalité, il est devenu un substitut pour le pécheur. Les leaders qui affirment cela confondent l’identification de Jésus avec la race humaine quand il est né et sa substitution pour les pécheurs sur la croix.

 

Cette théologie de la foi enseigne que Christ a racheté l’homme de son péché en devenant péché lui-même. Pour étayer leur vue, ils utilisent constamment le verset de 2 Corinthiens 5 : 21 en lui donnant une fausse interprétation : « Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous deve­nions en lui justice de Dieu ». Si Jésus était littéralement devenu péché sur la croix en devenant un pécheur, alors son sacrifice aurait été une offrande inac­ceptable aux yeux de Dieu. « Devenir péché » fait référence à l’œuvre substitu­tive de la mort de Jésus sur la croix et non, comme ils le prétendent, à sa trans­formation en pécheur.

 

Le commentateur biblique, Dan McConnell, nous donne cette excellente explication de 2 Corinthiens 5:21: « Ces docteurs la foi en enseignant que Jésus est devenu littéralement péché à la croix révèlent une profonde incompréhension du concept des sacrifices de substitution de l’Ancien Testament. Le livre du Lévitique, présente les sacrifices de substitution comme des types du sacrifice expiatoire de Jésus. Les animaux choisis pour le sacrifice d’expiation du péché devaient être sans défaut (Lv 4 : 3, 23, 32). La personne présentant cette sainte offrande imposait les mains sur l’animal pour symboliser le transfert de son péché et de sa culpabilité (Lv 4 : 4, 24, 33). Ce transfert de péché était symbo­lique, non littéral. E.W. Kenyon (le père spirituel de cette hérésie) enseigne qu’au moment du transfert du péché, ces animaux devenaient impurs et péchés. C’est justement le contraire qui est vrai. Au moment du transfert, l’offrande devenait sainte pour Dieu; tous ceux qui touchaient ou mangeaient cette offran­de pour le péché étaient aussi sanctifiés (Lv 6 : 20). L’animal sacrifié ne deve­nait pas péché : le péché lui était seulement symboliquement imputé. C’était un sacrifice de substitution pour le péché, une sainte offrande qui expie le péché en vertu de sa perfection et de sa consécration au Seigneur ».[1]

 

Ce concept de la substitution que nous trouvons dans le livre du Lévitique est précisément l’arrière plan de 2 Corinthiens 5 . 21 : Jésus n’est pas littéralement devenu péché ; le péché lui a été symboliquement imputé. Une juste compréhen­sion de ce verset montre que le sens du mot grec et le contexte du passage entier n’était pas, comme le prétendent ces mouvements, que Jésus soit devenu péché mais bien un sacrifice pour le péché. Les Ecritures enseignent distinctement que le sacrifice de Jésus était une offrande parfaite de substitution parce qu’Il était sans péché (Ep 5 : 2).

 

L’apôtre Pierre s’inspire des sacrifices décrits dans le Lévitique quand il écrit que nous sommes « rachetés par le sang précieux de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache » (1 Pierre 1 : 19). L’auteur de l’Epître aux Hébreux fait la même chose lorsqu’il déclare que « Christ s’est offert lui-même sans tache à Dieu » (Hb 9 : 14). La doctrine selon laquelle Christ serait devenu péché contredit la réalité que « Christ s’est offert lui-même sans tache à Dieu » et que cette offrande était très sainte pour lui. S’il n’en avait pas été ainsi, son offran­de pour le péché n ‘aurait pas été acceptée par Dieu.


Note :

[1] Dan McConnell, A Different Gospel (Un Evangile Différent), p.127

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s