Il n’y a pas d’obscénité dans notre langage

Qu’est-ce qu’un langage obscène? Selon un dictionnaire, il s’agit d’un langage « inju­rieux, vulgaire ou irrévérencieux ». Malheureuse­ment, dans bon nombre de pays, cette façon de parler est devenue monnaie courantes. Si autrefois, en général, seuls les hommes se permettaient d’employer un tel langage, aujourd’hui il est de plus en plus fréquent de l’entendre dans la bouche des femmes. Toutefois, dans certai­nes cultures, il fut un temps où le langage obs­cène nexistait pas. Considérons par exemple le témoignage de James Kaywaykla, un Apache.

 

James est né au Nouveau-Mexique (États­Unis), en 1873 suppose-t-on. Vers la fin du sa vie, alors quil atteignait les 90 ans, voici ce qu’il a raconté:

 

“Un matin, j’ai été réveillé par le son de la voix de mon grand-pères. Assis à l’entrée de no­tre hutte, il contemplait le lever du soleil et chantait la Chanson du matin, un hymne à la gloire de Yusn[1] […] Il le remerciait ainsi pour l’un de ses plus beaux dons : l’amour entre un homme et une femme, lien que les Apache con­sidèrent comme sacré. Jamais ils ne font de plaisanteries obscènes sur le sexe, et ils ne comprennent pas que l’homme blanc ose tour-ner en dérision la conception et la naissance. A leurs yeux, cela équivaut à blasphémer le nom de Dieu. Je suis très fier qu’il n’y ait pas d’obscénité dans notre langage. Pour nous, le privilège de pouvoir participer à la création d’une nou­velle vie est plutôt une occasion de remercier le Créateur de la vie.

 

Voilà près de 2000 ans, l’apôtre Paul a écrit: “Qu’aucune parole pourrie ne sorte de vo­tre bouche, mais quelque parole qui soit bonne pour bâtir quand il en est besoin, pour qu’elle communique à ceux qui l’entendent ce qui est favorable. “ Il a également déclaré; “Que for­nication et Impureté sous toutes ses formes ou avidité ne soient même pas mentionnées parmi vous comme il convient à des saints; ni con­duite honteuse, ni propos stupides, ni plaisan­teries obscènes-— choses qui ne sont pas convenables —, mais plutôt l’action de grâces. “  — Ep 4 : 29 ; 5 : 3 et 4.

 

Comment chasser de notre cœur, de notre esprit et de notre bouche le langage et les plai­santeries obscènes ? Ce conseil que PauI a donné aux Philippiens peut tous nous aider:

 

« Frères, toutes les choses qui sont vraies, tou­tes celles qui sont dignes, toutes celles qui sont justes, toutes celles qui sont pures, toutes celles qui méritent d’être aimées, toutes celles qui ont bon renom, s’il y a quelque vertu et s’il y a quel­que chose qui soit digne de louanges, conti­nuez à considérer ces choses. » — Phi 4 : 8.


Note :

[1] Selon la croyance apache, Yusn est le créateur de la vie.

Comparatif de 5 traductions bibliques

Voici les preuves, Bible à l’appui, du travail de sape qui existe dans les Bibles modernes. Par des omissions, des approximations, par des remplacements de mots apparemment sans grandes conséquences, le venin a contaminé la plupart des Bibles modernes : Version Segond 1910[1], TOB, Bible de Jérusalem, parfois même la version Darby.

Dans les tableaux ci-dessous, chaque thème biblique est étudié. Pour chaque verset corrompu, on donne la référence, notre commentaire et les traductions de :

  • la Bible anglaise KING JAMES 1611 (KJV), qui est la plus fidèle, notre référence
  • la Bible Ostervald (OS ou OST), de 1744, revue en 1996, qui suit la KJV à 85 %,
  • la Bible Segond (SG ou LSG) 1910, qui pose de gros problèmes,
  • la Darby revue en 1991, (FDBV), plus fidèle, mais parfois avec des erreurs,
  • la Tob 1972 (TOB), traduction oecuménique de la Bible,
  • la Bible de Jérusalem 1955 (JER), traduction catholique.

 

Colossiens 1:14 Notre commentaire : « Les Bibles modernes omettent de préciser que le salut de Dieu s’obtient uniquement par le sang de Jésus-Christ, Agneau immolé pour son peuple ».
KJV  In whom we have redemption through his blood, even the forgiveness of sins: OST  En qui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés. LSG  en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés. FDBY  en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés; TOB 1:14 en lui nous sommes délivrés, nos péchés sont pardonnés. JER 1:14 en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés.
Apocalypse 1:6 Notre commentaire : « La SG et la TOB amoindrissent le caractère particulier du sang du sacrifice : les traducteurs ont choisi « délivrés par » plutôt que « lavés dans« .
KJV  And from Jesus Christ, who is the faithful witness, and the first begotten of the dead, and the prince of the kings of the earth. Unto him that loved us, and washed us from our sins in his own blood, OST  Et de la part de Jésus-Christ, le fidèle témoin, le premier-né d’entre les morts, et le Prince des rois de la terre.  A celui qui nous a aimés et qui nous a lavés de nos péchés par son sang, LSG  et de la part de Jésus-Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le prince des rois de la terre! A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, FDBY  et de la part de Jésus Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le prince des rois de la terre! A celui qui nous aime, et qui nous a lavés de nos péchés dans son sang; TOB 1:5 et de la part de Jésus Christ, le témoin fidèle, le premier-né d’entre les morts et le prince des rois de la terre. A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, . JER 1:5 et par Jésus Christ, le témoin fidèle, le Premier-né d’entre les morts, le Prince des rois de la terre. Il nous aime et nous a lavés de nos péchés par son sang.
Romains 1:16 Notre commentaire : « Toutes les versions modernes omettent de préciser que le seul évangile puissant est celui de Christ. De plus SG TOB et JER donnent un caractère impersonnel à cette puissance, elle n’est qu’une puissance parmi tant d’autres : c’est un trait caractéristique de l’apostasie. »
KJV  For I am not ashamed of the gospel of Christ: for it is the power of God unto salvation to every one that believeth; to the Jew first, and also to the Greek. OST  Car je n’ai point honte de l’Évangile de Christ, car c’est la puissance de Dieu, pour le salut de tous ceux qui croient, du Juif d’abord, du Grec ensuite. LSG  Car je n’ai point honte de l’Évangile: c’est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec, FDBY  Car je n’ai pas honte de l’évangile, car il est la puissance de Dieu en salut à quiconque croit, et au Juif premièrement, et au Grec. , TOB 1:16 Car je n’ai pas honte de l’Évangile:  il est puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif d’abord, puis du Grec. JER 1:16 Car je ne rougis pas de l’Évangile: il est force de Dieu pour le salut de tout croyant, du Juif d’abord, puis du Grec.
Romains 3:25 Notre commentaire : « Toutes les versions modernes donnent une interprétation ambigue : Celui qui croit en Jésus (KJV 1611), devient « qui a la foi », qui est de foi », « qui vit de la foi », « qui se réclame de la foi ». Cela ouvre la porte à toutes les religiosités qui oeuvrent justement sur l’ambiguité des termes bibliques pour établir leurs propres doctrines apostates. »
KJV  To declare, I say, at this time his righteousness: that he might be just, and the justifier of him which believeth in Jesus. OST  Afin, dis-je, de faire paraître sa justice dans ce temps-ci, afin d’être reconnu juste, et comme justifiant celui qui a la foi en Jésus. LSG  de montrer sa justice dans le temps présent, de manière à être juste tout en justifiant celui qui a la foi en Jésus. FDBY  afin de montrer, dis-je, sa justice dans le temps présent, en sorte qu’il soit juste et justifiant celui qui est de la foi de Jésus. TOB 3:26 au temps de sa patience. Il montre donc sa justice dans le temps présent, afin d’être juste et de justifier celui qui vit de la foi en Jésus. JER 3:26 au temps de la patience de Dieu; il voulait montrer sa justice au temps présent, afin d’être juste et de justifier celui qui se réclame de la foi en Jésus.
1 Jean 5:13 Notre commentaire : « Dans la KJV et la OST, il est bien précisé que Jean s’adresse à des croyants et les exhorte à croire davantage au nom du Fils de Dieu. Dans les versions modernes, les traducteurs omettent de dire deux fois « croire au nom du Fils de Dieu ». Ainsi le rapport de cause à effet disparait et la leçon du verset devient ambigüe . »
KJV  These things have I written unto you that believe on the name of the Son of God; that ye may know that ye have eternal life, and that ye may believe on the name of the Son of God. OST  Je vous ai écrit ces choses, à vous qui croyez au nom du Fils de Dieu, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, et afin que vous croyiez au nom du Fils de Dieu. LSG  Je vous ai écrit ces choses, afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu. FDBY  Je vous ai écrit ces choses afin que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du Fils de Dieu. . TOB 5:13 Je vous ai écrit tout cela pour que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui avez la foi au nom du Fils de Dieu. JER 5:13 Je vous ai écrit ces choses, à vous qui croyez au nom du Fils de Dieu, pour que vous sachiez que vous avez la vie éternelle.
2 Corinthiens 2:15 Notre commentaire : « Les Bibles modernes catholiques insinuent dans ce verset le salut actif par les oeuvres : se sauver est bien différent d’être sauvés. »
KJV  For we are unto God a sweet savour of Christ, in them that are saved, and in them that perish: OST  Car nous sommes la bonne odeur de Christ devant Dieu, pour ceux qui sont sauvés et pour ceux qui périssent; LSG  Nous sommes, en effet, pour Dieu la bonne odeur de Christ, parmi ceux qui sont sauvés et parmi ceux qui périssent: . FDBY  Car nous sommes la bonne odeur de Christ pour Dieu, à l’égard de ceux qui sont sauvés et à l’égard de ceux qui périssent: TOB De fait, nous sommes pour Dieu la bonne odeur du Christ, pour ceux qui se sauvent et pour ceux qui se perdent; JER Car nous sommes bien, pour Dieu, la bonne odeur du Christ parmi ceux qui se sauvent et parmi ceux qui se perdent;
Marc 9:43-44 Notre commentaire : « Les Bibles modernes ont peur de parler de l’enfer, contrairement à la KJV de 1611, elles traduisent par géhenne qui est un terme ambiguë. De plus, la mention du ver qui ne meurt est omise dans SG, TOB et JER. Les Bibles modernes laissent la porte ouverte à la doctrine apostate du purgatoire ou d’un enfer de pacotille. »
KJV  And if thy hand offend thee, cut it off: it is better for thee to enter into life maimed, than having two hands to go into hell, into the fire that never shall be quenched: Where their worm dieth not, and the fire is not quenched. OST  Que si ta main te fait tomber, coupe-la; il vaut mieux pour toi que tu entres dans la vie, n’ayant qu’une main, que d’avoir deux mains, et d’aller dans la géhenne, au feu qui ne s’éteint point,  Où leur ver ne meurt point, et où le feu ne s’éteint point. LSG  Si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la; mieux vaut pour toi entrer manchot dans la vie,  que d’avoir les deux mains et d’aller dans la géhenne, dans le feu qui ne s’éteint point. FDBY  Et si ta main est pour toi une occasion de chute, coupe-la: il vaut mieux pour toi d’entrer estropié dans la vie, que d’avoir les deux mains, et d’aller dans la géhenne, dans le feu inextinguible,  là où leur ver ne meurt pas et où le feu ne s’éteint pas. TOB 9:43 Si ta main entraîne ta chute, coupe-la; il vaut mieux que tu entres manchot dans la vie que d’aller avec tes deux mains dans la géhenne, dans le feu qui ne s’éteint pas. (verset 44 absent) JER9:43 Et si ta main est pour toi une occasion de péché, coupe-la: mieux vaut pour toi entrer manchot dans la Vie que de t’en aller avec tes deux mains dans la géhenne, dans le feu qui ne s’éteint pas. (verset 44 absent)
1 Co 5:7 Notre commentaire : « Les Bibles modernes amoindrissent toujours le sacrifice du Seigneur Jésus-Christ. Pourquoi est-il mort ? POUR NOUS ! Les bibles modernes ont omis ces mots lourds de sens ».
KJV  ¶Purge out therefore the old leaven, that ye may be a new lump, as ye are unleavened. For even Christ our passover is sacrificed for us OST  Nettoyez donc le vieux levain, afin que vous deveniez une nouvelle pâte, comme vous êtes sans levain; car Christ, notre Pâque, a été immolé pour nous. LSG  Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé. FDBY  ¶Otez le vieux levain, afin que vous soyez une nouvelle pâte, comme vous êtes sans levain. Car aussi notre pâque, Christ, a été sacrifiée TOB Purifiez-vous du vieux levain pour être une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain. Car le Christ, notre Pâque, a été immolé. JER Purifiez-vous du vieux levain pour être une pâte nouvelle, puisque vous êtes des azymes. Car notre pâque, le Christ, a été immolée.

D’autres différences présentées chronologiquement dans l’ordre du NT

en gras les sens diffèrent ;
en rouge la version Segond effectue des omissions inacceptables.

 

Matthieu 1:25
KJV  And knew her not till she had brought forth her firstborn son: and he called his name JESUS. OS Mais il ne la connut point jusqu’à ce qu’elle eût enfanté son fils premier-né, et il lui donna le nom de JÉSUS. SG Mais il ne la connut point jusqu’à ce qu’elle eût enfanté un fils, auquel il donna le nom de Jésus. FDBY  et il ne la connut point jusqu’à ce qu’elle eût enfanté son fils premier-né; et il appela son nom Jésus.

 

 

Matthieu 5:22
KJV  But I say unto you, That whosoever is angry with his brother without a cause shall be in danger of the judgment: and whosoever shall say to his brother, Raca, shall be in danger of the council: but whosoever shall say, Thou fool, shall be in danger of hell fire. OS Mais moi je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère sans cause, sera punissable par le tribunal; et celui qui dira à son frère: Raca (homme de rien), sera punissable par le conseil; et celui qui lui dira: Fou, sera punissable par la géhenne du feu. SG Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d’être puni par les juges; que celui qui dira à son frère: Raca! mérite d’être puni par le sanhédrin; et que celui qui lui dira: Insensé! mérite d’être puni par le feu de la géhenne. FDBY  Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère légèrement contre son frère sera passible du jugement; et quiconque dira à son frère: « Raca », sera passible du jugement du sanhédrin; et quiconque dira « fou », sera passible de la géhenne du feu.    
Matthieu 9:13
KJV  But go ye and learn what that meaneth, I will have mercy, and not sacrifice: for I am not come to call the righteous, but sinners to repentance. OS Mais allez, et apprenez ce que signifie: Je veux la miséricorde, et non pas le sacrifice, car ce ne sont pas des justes que je suis venu appeler à la repentance, mais des pécheurs. SG Allez, et apprenez ce que signifie: Je prends plaisir à la miséricorde, et non aux sacrifices. Car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. FDBY  Mais allez et apprenez ce que c’est que: « Je veux miséricorde et non pas sacrifice »; car je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs.    
Matthieu 19:9
KJV  And I say unto you, Whosoever shall put away his wife, except it be for fornication, and shall marry another, committeth adultery: and whoso marrieth her which is put away doth commit adultery. OS Mais je vous dis que quiconque répudiera sa femme, si ce n’est pour cause d’adultère, et en épousera une autre, commet un adultère; et celui qui épousera celle qui a été répudiée, commet aussi un adultère. SG Mais je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour infidélité, et qui en épouse une autre, commet un adultère. FDBY  Et je vous dis que quiconque répudiera sa femme, non pour cause de fornication, et en épousera une autre, commet adultère; et celui qui épouse une femme répudiée, commet adultère.    
Matthieu 19:17
KJV  And he said unto him, Why callest thou me good? there is none good but one, that is, God: but if thou wilt enter into life, keep the commandments. . OS Il lui répondit: Pourquoi m’appelles-tu bon? Personne n’est bon, sauf Dieu seul. Que si tu veux entrer dans la vie, garde les commandements. SG Il lui répondit: Pourquoi m ‘interroges-tu sur ce qui est bon? Un seul est le bon. Si tu veux entrer dans la vie, observe les commandements FDBY  Et il lui dit: Pourquoi m’interroges-tu touchant ce qui est bon? Un seul est bon. Mais si tu veux entrer dans la vie, garde les commandements.    
Matthieu 20:16
KJV  So the last shall be first, and the first last: for many be called, but few chosen. OS Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers; car il y en a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus. SG Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers seront les derniers. FDBY  Ainsi les derniers seront les premiers, et les premiers les derniers, car il y a beaucoup d’appelés, mais peu d’élus.    
Matthieu 25:13
KJV  Watch therefore, for ye know neither the day nor the hour wherein the Son of man cometh. OS Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure où le Fils de l’homme viendra. SG Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l’heure. FDBY  Veillez donc; car vous ne savez ni le jour ni l’heure.    
Marc 2:17
KJV  When Jesus heard it, he saith unto them, They that are whole have no need of the physician, but they that are sick: I came not to call the righteous, but sinners to repentance. OS Et Jésus ayant entendu cela, leur dit: Ce ne sont pas ceux qui sont en santé qui ont besoin de médecin, mais ceux qui se portent mal; je suis venu appeler à la repentance non les justes, mais les pécheurs. SG Ce que Jésus ayant entendu, il leur dit: Ce ne sont pas ceux qui se portent bien qui ont besoin de médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. FDBY  Et Jésus, l’ayant entendu, leur dit: Ceux qui sont en bonne santé n’ont pas besoin de médecin, mais ceux qui se portent mal; je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs.    
Marc 3:15
KJV  And to have power to heal sicknesses, and to cast out devils: OS Et pour avoir la puissance de guérir les malades et de chasser les démons. SG avec le pouvoir de chasser les démons. FDBY  et pour avoir autorité de guérir les maladies et de chasser les démons;    
Marc 6:11
KJV  And whosoever shall not receive you, nor hear you, when ye depart thence, shake off the dust under your feet for a testimony against them. Verily I say unto you, It shall be more tolerable for Sodom and Gomorrha in the day of judgment, than for that city. OS Et lorsqu’il se trouvera des gens qui ne vous recevront pas, et qui ne vous écouteront pas, en partant de là, secouez la poussière de vos pieds en témoignage contre eux. Je vous dis en vérité, que le sort de Sodome et de Gomorrhe sera plus supportable au jour du jugement, que celui de cette ville-là. SG Et, s’il y a quelque part des gens qui ne vous reçoivent ni ne vous écoutent, retirez-vous de là, et secouez la poussière de vos pieds, afin que cela leur serve de témoignage. FDBY  et tous ceux qui ne vous recevront pas et ne vous écouteront pas, quand vous partirez de là, secouez la poussière de dessous vos pieds, pour leur servir de témoignage.    
Marc 9:29
KJV  And he said unto them, This kind can come forth by nothing, but by prayer and fasting. OS Et il leur répondit: Cette espèce de démons ne peut sortir que par la prière et le jeûne. SG Il leur dit: Cette espèce-là ne peut sortir que par la prière. FDBY  Et il leur dit: Cette sorte ne peut sortir en aucune façon, si ce n’est par la prière et par le jeûne.    
Marc 9:49
KJV  For every one shall be salted with fire, and every sacrifice shall be salted with salt. OS Car chacun sera salé de feu; et toute oblation sera salée de sel. SG Car tout homme sera salé de feu. FDBY  Car chacun sera salé de feu; et tout sacrifice sera salé de sel.    
Marc 10:21
KJV  Then Jesus beholding him loved him, and said unto him, One thing thou lackest: go thy way, sell whatsoever thou hast, and give to the poor, and thou shalt have treasure in heaven: and come, take up the cross, and follow me. OS Et Jésus, jetant les yeux sur lui, l’aima et lui dit: Il te manque une chose: Va, vends tout ce que tu as, et le donne aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel; après cela viens, suis-moi, en te chargeant de la croix. SG Jésus, l’ayant regardé, l’aima, et lui dit: Il te manque une chose; va, vends tout ce que tu as, donne-le aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel. Puis viens, et suis-moi. FDBY  Et Jésus, l’ayant regardé, l’aima, et lui dit: Une chose te manque: va, vends tout ce que tu as et donne aux pauvres, et tu auras un trésor dans le ciel, et viens, suis-moi, ayant chargé la croix.    
Marc 11:10
KJV  Blessed be the kingdom of our father David, that cometh in the name of the Lord: Hosanna in the highest. OS Béni soit le règne de David notre père, qui vient au nom du Seigneur! Hosanna dans les lieux très hauts! SG Béni soit le règne qui vient, le règne de David, notre père! Hosanna dans les lieux très hauts! FDBY  Béni soit le royaume de notre père David, qui vient. Hosanna dans les lieux très-hauts!    
Marc 12:29
KJV  And Jesus answered him, The first of all the commandments is, Hear, O Israel; The Lord our God is one Lord: OS Jésus lui répondit: Le premier de tous les commandements c’est: Écoute, Israël, le Seigneur notre Dieu est le seul Seigneur. SG Jésus répondit: Voici le premier: Écoute, Israël, le Seigneur, notre Dieu, est l’unique Seigneur; FDBY  Et Jésus lui répondit: Le premier de tous les commandements est: « Écoute, Israël, le *Seigneur notre Dieu est un seul *Seigneur;    
Marc 13:14
KJV  But when ye shall see the abomination of desolation, spoken of by Daniel the prophet, standing where it ought not, (let him that readeth understand,) then let them that be in Judaea flee to the mountains: OS Or, quand vous verrez l’abomination de la désolation, dont le prophète Daniel a parlé, établie où elle ne doit pas être (que celui qui le lit y fasse attention); alors, que ceux qui sont en Judée, s’enfuient dans les montagnes; SG Lorsque vous verrez l’abomination de la désolation établie là où elle ne doit pas être,-que celui qui lit fasse attention,-alors, que ceux qui seront en Judée fuient dans les montagnes; FDBY  Et quand vous verrez l’abomination de la désolation établie où elle ne doit pas être (que celui qui lit comprenne), alors que ceux qui sont en Judée s’enfuient dans les montagnes;    
Luc 1:28
KJV  And the angel came in unto her, and said, Hail, thou that art highly favoured, the Lord is with thee : blessed art thou among women. OS Et l’ange étant entré auprès d’elle, lui dit: Je te salue, toi qui as été reçue en grâce; le Seigneur est avec toi; tu es bénie entre les femmes. SG L’ange entra chez elle, et dit: Je te salue, toi à qui une grâce a été faite; le Seigneur est avec toi. FDBY  Et l’ange étant entré auprès d’elle, dit: Je te salue, toi que Dieu fait jouir de sa faveur! Le *Seigneur est avec toi; tu es bénie entre les femmes.    
Luc 4:4
KJV  And Jesus answered him, saying, It is written, That man shall not live by bread alone, but by every word of God. OS Et Jésus lui répondit: Il est écrit: L’homme ne vivra pas seulement de pain, mais de toute parole de Dieu. SG Jésus lui répondit: Il est écrit: L’Homme ne vivra pas de pain seulement. FDBY  Et Jésus lui répondit, disant: Il est écrit que « l’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole de Dieu ».    
Luc 4:8
KJV  And Jesus answered and said unto him, Get thee behind me, Satan: for it is written, Thou shalt worship the Lord thy God, and him only shalt thou serve. OS Mais Jésus lui répondit: Arrière de moi, Satan; car il est écrit: Tu adoreras le Seigneur ton Dieu, et tu le serviras lui seul. SG Jésus lui répondit: Il est écrit: Tu adoreras le Seigneur, ton Dieu, et tu le serviras lui seul. FDBY  Et Jésus, lui répondant, dit: Il est écrit: « Tu rendras hommage au Seigneur ton Dieu, et tu le serviras lui seul ».    
Luc 11:2
KJV  And he said unto them, When ye pray, say, Our Father which art in heaven, Hallowed be thy name. Thy kingdom come. Thy will be done, as in heaven, so in earth. OS Et il leur dit: Quand vous priez, dites: Notre Père qui es aux cieux; ton nom soit sanctifié; ton règne vienne; ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel; SG Il leur dit: Quand vous priez, dites: Père! Que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne. FDBY  Et il leur dit: Quand vous priez, dites: Père, que ton nom soit sanctifié; que ton règne vienne;    
Luc 11:4
KJV  And forgive us our sins; for we also forgive every one that is indebted to us. And lead us not into temptation; but deliver us from evil. OS Pardonne-nous nos péchés; car nous pardonnons aussi à tous ceux qui nous ont offensés; et ne nous induis point en tentation; mais délivre-nous du malin. SG pardonne-nous nos péchés, car nous aussi nous pardonnons à quiconque nous offense; et ne nous induis pas en tentation. FDBY  et remets-nous nos péchés, car nous-mêmes aussi nous remettons à tous ceux qui nous doivent; et ne nous induis pas en tentation.    
Luc 11:44
KJV  Woe unto you, scribes and Pharisees, hypocrites! for ye are as graves which appear not, and the men that walk over them are not aware of them. OS Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites, parce que vous ressemblez aux sépulcres qui ne paraissent point, et les hommes qui marchent dessus n’en savent rien. SG Malheur à vous! parce que vous êtes comme les sépulcres qui ne paraissent pas, et sur lesquels on marche sans le savoir. FDBY  Malheur à vous! car vous êtes comme les sépulcres qui ne paraissent pas; et les hommes, marchant dessus, n’en savent rien.    
Luc 20:23
KJV  But he perceived their craftiness, and said unto them, Why tempt ye me? OS Mais Jésus comprenant leur artifice, leur dit: Pourquoi me tentez-vous? SG Jésus, apercevant leur ruse, leur répondit: FDBY  Et s’apercevant de leur perfidie, il leur dit: Pourquoi me tentez-vous?    
Luc 21:4
KJV  For all these have of their abundance cast in unto the offerings of God: but she of her penury hath cast in all the living that she had. OS Car tous ceux-là ont mis, dans les offrandes de Dieu, de leur superflu; mais celle-ci y a mis de son nécessaire tout ce qu’elle avait pour vivre. SG car c’est de leur superflu que tous ceux-là ont mis des offrandes dans le tronc, mais elle a mis de son nécessaire, tout ce qu ‘elle avait pour vivre. FDBY  car tous ceux-ci ont jeté aux offrandes de Dieu de leur superflu, mais celle-ci y a jeté de sa pénurie, tout ce qu’elle avait pour vivre.    
Luc 23:38
KJV  And a superscription also was written over him in letters of Greek, and Latin, and Hebrew, THIS IS THE KING OF THE JEWS OS Et il y avait cette inscription au-dessus de sa tête, en grec, en latin et en hébreu: CELUI-CI EST LE ROI DES JUIFS. SG Il y avait au-dessus de lui cette inscription: Celui-ci est le roi des Juifs. FDBY  Et il y avait aussi au-dessus de lui un écriteau en lettres grecques, romaines, et hébraïques: Celui-ci est le roi des Juifs.    
Jean 4:42
KJV  And said unto the woman, Now we believe, not because of thy saying: for we have heard him ourselves, and know that this is indeed the Christ, the Saviour of the world. OS Et ils disaient à la femme: Ce n’est plus à cause de ton récit, que nous croyons; car nous avons entendu nous-mêmes, et nous savons que celui-ci est véritablement le Sauveur du monde, le Christ. SG et ils disaient à la femme: Ce n’est plus à cause de ce que tu as dit que nous croyons; car nous l’avons entendu nous-mêmes, et nous savons qu ‘il est vraiment le Sauveur du monde. FDBY  et ils disaient à la femme: Ce n’est plus à cause de ton dire que nous croyons; car nous-mêmes nous l’ avons entendu, et nous connaissons que celui-ci est véritablement le Sauveur du monde.    
Jean 10:26
KJV  But ye believe not, because ye are not of my sheep, as I said unto you. OS Mais vous ne croyez pas, parce que vous n’êtes point de mes brebis, comme je vous l’ai dit. SG Mais vous ne croyez pas, parce que vous n’êtes pas de mes brebis. FDBY  mais vous, vous ne croyez pas, car vous n’êtes pas de mes brebis, comme je vous l’ai dit.    

 

Actes 7:30
KJV  And when forty years were expired, there appeared to him in the wilderness of mount Sina an angel of the Lord in a flame of fire in a bush. OS Quarante ans après, l’ange du Seigneur lui apparut au désert de la montagne de Sina, dans la flamme d’un buisson en feu. SG Quarante ans plus tard, un ange lui apparut, au désert de la montagne de Sinaï, dans la flamme d’un buisson en feu. FDBY  Et, quarante ans s’étant écoulés, un ange lui apparut au désert de la montagne de Sinaï, dans la flamme de feu d’un buisson.    
Actes 23:9
KJV  And there arose a great cry: and the scribes that were of the Pharisees’ part arose, and strove, saying, We find no evil in this man: but if a spirit or an angel hath spoken to him, let us not fight against God. OS Il y eut donc une grande clameur. Et les Scribes du parti des Pharisiens se levant, disputaient et disaient: Nous ne trouvons aucun mal en cet homme, et si un esprit ou un ange lui a parlé, ne combattons point contre Dieu. SG Il y eut une grande clameur, et quelques scribes du parti des pharisiens, s’étant levés, engagèrent un vif débat, et dirent: Nous ne trouvons aucun mal en cet homme; peut-être un esprit ou un ange lui a-t-il parlé. FDBY  Et il s’éleva une grande clameur; et quelques scribes du parti des pharisiens se levèrent et contestèrent, disant: Nous ne trouvons aucun mal en cet homme; mais si un esprit lui a parlé, ou un ange…    
Romains 1:5 (ambiguité dans la SG)
KJV  By whom we have received grace and apostleship, for obedience to the faith among all nations, for his name: OS 1:5 Par qui nous avons reçu la grâce et l’apostolat, afin d’amener à de la foi en son nom toutes les nations; SG par qui nous avons reçu la grâce et l’apostolat, pour amener en son nom à l’obéissance de la foi tous les païens, FDBY  par lequel nous avons reçu grâce et apostolat, pour l’ obéissance de la foi parmi toutes les nations, pour son nom,    
Rm 1:7
KJV  To all that be in Rome, beloved of God, called to be saints: Grace to you and peace from God our Father, and the Lord Jesus Christ. OS A tous les bien-aimés de Dieu, appelés et saints, qui sont à Rome; la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ! SG à tous ceux qui, à Rome, sont bien-aimés de Dieu, appelés à être saints: que la grâce et la paix vous soient données de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus-Christ! FDBY  -à tous les bien-aimés de Dieu qui sont à Rome, saints appelés: Grâce et paix à vous, de la part de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ!    
Rm 1:16
  OS Car je n’ai point honte de l’Évangile de Christ, car c’est la puissance de Dieu, pour le salut de tous ceux qui croient, du Juif d’abord, du Grec ensuite.
1:17 Car en lui la justice de Dieu est révélée de foi en foi, selon qu’il est écrit: Le juste vivra par la foi.
SG Car je n’ai point honte de l’Evangile: c’est une puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec,
1:17 parce qu’en lui est révélée la justice de Dieu par la foi et pour la foi, selon qu’il est écrit: Le juste vivra par la foi.
     
Rm 1:18
  OS Car la colère de Dieu se déclare du ciel contre toute l’impiété et l’injustice des hommes, qui retiennent la vérité dans l’injustice, SG La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive,      
Rm 1:28
  Os 1:28 Et, comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à un esprit dépravé, en sorte qu’ils commettent des choses indignes. SG Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes,      
Rm 3:22
  OS La justice de Dieu, dis-je, par la foi en Jésus-Christ, pour tous ceux et sur tous ceux qui croient; SG justice de Dieu par la foi en Jésus-Christ pour tous ceux qui croient. Il n’y a point de distinction.      
Rm 3:25 (ambiguité dans la SG)
  OS Que Dieu avait destiné à être une victime propitiatoire; par la foi, en son sang, afin de manifester sa justice par le pardon des péchés commis auparavant, pendant les jours de la patience de Dieu; SG 3:25 C’est lui que Dieu a destiné, par son sang, à être, pour ceux qui croiraient victime propitiatoire, afin de montrer sa justice, parce qu’il avait laissé impunis les péchés commis auparavant, au temps de sa patience, afin, dis-je,      
Rm 5:3-4
  OS Et non seulement en cela, mais nous nous glorifions même dans les afflictions, sachant que l’affliction produit la patience, Et la patience la vertu éprouvée, et la vertu éprouvée l’espérance. SG Bien plus, nous nous glorifions même des afflictions, sachant que l’affliction produit la persévérance, la persévérance la victoire dans l’épreuve, et cette victoire l’espérance.      
Rom 8:1
  Os
Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ, qui marchent, non selon la chair, mais selon l’esprit;
8:2 Parce que la loi de l’Esprit de vie, qui est en Jésus-Christ, m’a affranchi de la loi du péché et de la mort.
SG
8 :1 Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ.
8:2 En effet, la loi de l’esprit de vie en Jésus-Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort.
     
Rm 8:18
  OS Car j’estime qu’il n’y a point de proportion entre les souffrances du temps présent et la gloire à venir, qui sera manifestée en nous. SG 8:18 J’estime que les souffrances du temps présent ne sauraient être comparées à la gloire à venir qui sera révélée pour nous.      
Rm 9:28
  Os Car le Seigneur consommera et abrégera l’affaire avec justice; le Seigneur fera une grande diminution sur la terre. SG Car le Seigneur exécutera pleinement et promptement sur la terre ce qu’il a résolu.      
Rom 10:9
  Ost Elle dit que si tu confesses de ta bouche que Jésus est le Seigneur, et que tu croies dans ton coeur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé. SG Si tu confesses de ta bouche le Seigneur Jésus, et si tu crois dans ton coeur que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé.      
Rm 12:2
  Os Et ne vous conformez point au présent siècle, mais soyez transformés par le renouvellement de votre esprit, afin que vous éprouviez que la volonté de Dieu est bonne, agréable et parfaite. SG Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.      
Rm 14:9
  Os Car c’est pour cela que Christ est mort, et qu’il est ressuscité, et qu’il a repris la vie, afin de dominer sur les morts et sur les vivants. Sg 14:9 Car Christ est mort et il a vécu, afin de dominer sur les morts et sur les vivants.      
Rm 14:23
  OS Mais celui qui doute au sujet d’un aliment, est condamné s’il en mange, parce qu’il n’agit pas avec foi; or tout ce que l’on ne fait pas avec foi, est un péché. SG 14:23 Mais celui qui a des doutes au sujet de ce qu’il mange est condamné, parce qu’il n’agit pas par conviction. Tout ce qui n’est pas le produit d’une conviction est péché.      
Rm 15 : 8
  OS Je dis donc que Jésus-Christ a été ministre des circoncis, pour montrer la fidélité de Dieu, en accomplissant les promesses faites aux pères; SG 15:8 Je dis, en effet, que Christ a été serviteur des circoncis, pour prouver la véracité de Dieu en confirmant les promesses faites aux pères,      
Rm 15:21
  OS Selon qu’il est écrit: Ceux à qui il n’avait point été annoncé, le verront, et ceux qui n’en avaient point entendu parler, l’entendront. SG Ceux à qui il n’avait point été annoncé verront,
Et ceux qui n’en avaient point entendu parler comprendront.
     
Rm 15:29
  OS Or, je sais qu’en me rendant auprès de vous, je viendrai avec la plénitude des bénédictions de l’Évangile de Christ. SG Je sais qu’en allant vers vous, c’est avec une pleine bénédiction de Christ que j’irai.      
Rom 15:31
  OS Afin que je sois délivré des incrédules de Judée, et que mon ministère à Jérusalem soit agréable aux Saints; SG afin que je sois délivré des incrédules de la Judée, et que les dons que je porte à Jérusalem soient agréés des saints,      
1 Corinthiens 5:7
  OS Nettoyez donc le vieux levain, afin que vous deveniez une nouvelle pâte, comme vous êtes sans levain; car Christ, notre Pâque, a été immolé pour nous. SG Faites disparaître le vieux levain, afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain, car Christ, notre Pâque, a été immolé.      
1 Corinthiens 15:47
  OS Le premier homme, étant de la terre, est terrestre, et le second homme, le Seigneur, est du ciel. SG Le premier homme, tiré de la terre, est terrestre; le second homme est du ciel.      
1 Corinthiens 16:22
  OS Si quelqu’un n’aime point le Seigneur Jésus-Christ, qu’il soit anathème, Maranatha! (Le Seigneur vient.) SG Si quelqu’un n’aime pas le Seigneur, qu’il soit anathème! Maranatha.      
2 Corinthiens 4:6 (SG sème le doute)
  OS Car le Dieu qui a dit que la lumière resplendisse au milieu des ténèbres, est celui qui a resplendi dans nos cœurs, pour faire briller la lumière de la connaissance de la gloire de Dieu en la personne de Jésus-Christ. SG Car Dieu, qui a dit: La lumière brillera du sein des ténèbres! a fait briller la lumière dans nos cœurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ.      
Galates 3:1
  OS O Galates dépourvus de sens! qui vous a fascinés pour que vous n’obéissiez plus à la vérité? vous, aux yeux de qui Jésus-Christ a été vivement dépeint, et comme crucifié en vous? SG Ô Galates, dépourvus de sens! qui vous a fascinés, vous, aux yeux de qui Jésus-Christ a été peint comme crucifié?      
Galates 3:17 (SG sème le doute)
  OS Voici donc ce que je dis: Quant au contrat que Dieu a auparavant confirmé en Christ, la loi, qui n’est venue que quatre cent trente ans après, n’a pu l’annuler, pour abolir la promesse. SG Voici ce que j’entends: une disposition, que Dieu a confirmée antérieurement, ne peut pas être annulée, et ainsi la promesse rendue vaine, par la loi survenue quatre cent trente ans plus tard.      
Galates 6:15 A noter : Ostervald ne traduit pas « nouvelle créature » au contraire des autres versions. On peut lui en faire le reproche.
KJV  For in Christ Jesus neither circumcision availeth any thing, nor uncircumcision, but a new creature. OS Car en Jésus-Christ, la circoncision ne sert de rien, ni l’incirconcision; mais la nouvelle naissance

 

SG Car ce n ‘est rien que d’être circoncis ou incirconcis; ce qui est quelque chose, c’est d’être une nouvelle créature. FDBY  Car ni la circoncision, ni l’incirconcision ne sont rien, mais une nouvelle création.    
Ephésiens 3:9
  OS Et de mettre en évidence devant tous, quelle est la dispensation du mystère caché de tout temps en Dieu, qui a créé toutes choses par Jésus-Christ, SG et de mettre en lumière quelle est la dispensation du mystère caché de tout temps en Dieu qui a créé toutes choses,      
Ephésiens 3:14
  OS C’est pour ce sujet que je fléchis les genoux devant le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, SG A cause de cela, je fléchis les genoux devant le Père,      
Philippiens 3:16
  OS Cependant, au point où nous sommes parvenus, marchons suivant la même règle, et ayons les mêmes sentiments. SG Seulement, au point où nous sommes parvenus, marchons d’un même pas.      
Colossiens 1:14
  OS En qui nous avons la rédemption par son sang, la rémission des péchés. SG en qui nous avons la rédemption, la rémission des péchés.      
1 Timothée 3:16
  OS Et, de l’aveu de tous, le mystère de piété est grand: Dieu a été manifesté en chair, justifié par l’Esprit, vu des anges, prêché parmi les Gentils, cru dans le monde, et élevé dans la gloire. SG Et, sans contredit, le mystère de la piété est grand: celui qui a été manifesté en chair, justifié par l’Esprit, vu des anges, prêché aux Gentils, cru dans le monde, élevé dans la gloire.      
1 Timothée 6:6
  OS Or, c’est un grand gain que la piété avec le contentement d’esprit. SG C’est, en effet, une grande source de gain que la piété avec le contentement;      
Hebreux 10:34
   

OS Car vous avez aussi compati à mes liens, et vous avez accueilli avec joie l’enlèvement de vos biens, sachant que vous avez pour vous dans les cieux des biens plus excellents, et qui sont permanents.

SG En effet, vous avez eu de la compassion pour les prisonniers, et vous avez accepté avec joie l’enlèvement de vos biens, sachant que vous avez des biens meilleurs et qui durent toujours.      
1 Pierre 4:1 (SG sème le doute)
  OS Christ ayant donc souffert pour nous dans la chair, vous aussi, armez-vous de cette même pensée, que celui qui a souffert en la chair, a cessé de pécher; SG Ainsi donc, Christ ayant souffert dans la chair, vous aussi armez-vous de la même pensée. Car celui qui a souffert dans la chair en a fini avec le péché,      
1 Pierre 4:14
  OS Si l’on vous dit des injures pour le nom de Christ, vous êtes bienheureux; car l’Esprit de gloire, l’Esprit de Dieu, repose sur vous. Il est blasphémé par eux, mais il est glorifié par vous. SG Si vous êtes outragés pour le nom de Christ, vous êtes heureux, parce que l’Esprit de gloire, l’Esprit de Dieu, repose sur vous.      
1 Jean 4:3
  OS Et tout esprit qui ne confesse pas Jésus-Christ venu en chair, n’est point de Dieu. Or, c’est là celui de l’antichrist, dont vous avez entendu dire qu’il vient, et qui est déjà à présent dans le monde. SG et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c ‘est celui de l’antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde.      
1 Jean 5:8 (SG sème le doute)
  OS Il y en a aussi trois qui rendent témoignage sur la terre; l’Esprit, l’eau, et le sang; et ces trois-là se rapportent à une seule chose. SG l’Esprit, l’eau et le sang, et les trois sont d’accord.      
Apocalypse 1:11
  OS Qui disait: Je suis l’Alpha et l’Oméga, le premier et le dernier; ce que tu vois, écris-le dans un livre et l’envoie aux sept Églises qui sont en Asie, à Éphèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie et à Laodicée. SG qui disait: Ce que tu vois, écris-le dans un livre, et envoie-le aux sept Églises, à Éphèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie, et à Laodicée.      
Apocalypse 2:15
  OS Pareillement, tu en as, toi aussi, qui tiennent la doctrine des Nicolaïtes; ce que je hais. SG De même, toi aussi, tu as des gens attachés pareillement à la doctrine des Nicolaïtes.      
Apocalypse 5:14
  OS Et les quatre animaux disaient: Amen. Et les vingt-quatre Anciens se prosternèrent et adorèrent celui qui vit aux siècles des siècles. SG Et les quatre êtres vivants disaient: Amen! Et les vieillards se prosternèrent et adorèrent.      
Apocalypse 21:24
  OS Et les nations qui auront été sauvées, marcheront à sa lumière, et les rois de la terre y apporteront leur gloire et leur honneur. SG Les nations marcheront à sa lumière, et les rois de la terre y apporteront leur gloire.      
Enfin, dans les références ci-dessous, on note des omissions fréquentes du mot Christ quand il est associé à Jésus, dans de nombreux passages de SEGOND
1 Co 5:4
KJV  In the name of our Lord Jesus Christ, when ye are gathered together, and my spirit, with the power of our Lord Jesus Christ, OST  (Au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, vous et mon esprit étant assemblés, avec la puissance de notre Seigneur Jésus-Christ,) LSG  Au nom du Seigneur Jésus, vous et mon esprit étant assemblés avec la puissance de notre Seigneur Jésus, FDBY  (vous et mon esprit étant assemblés avec la puissance de notre Seigneur Jésus Christ), de livrer, au nom de notre Seigneur Jésus Christ, celui qui a ainsi commis cette action,    
1 Co 9:1
KJV  Am I not an apostle? am I not free? have I not seen Jesus Christ our Lord? are not ye my work in the Lord? OST  Ne suis-je pas apôtre? Ne suis-je pas libre? N’ai-je pas vu Jésus-Christ notre Seigneur? N’êtes-vous pas mon œuvre dans le Seigneur? LSG  Ne suis-je pas libre? Ne suis-je pas apôtre? N’ai-je pas vu Jésus notre Seigneur? N’êtes-vous pas mon oeuvre dans le Seigneur? FDBY  Ne suis-je pas libre? Ne suis-je pas apôtre? N’ai-je pas vu Jésus notre Seigneur? N’êtes-vous pas, vous, mon ouvrage dans le Seigneur?    
1 Co 16:23
KJV  The grace of our Lord Jesus Christ be with you. OST  La grâce du Seigneur Jésus-Christ soit avec vous. LSG  Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec vous! FDBY  Que la grâce du Seigneur Jésus Christ soit avec vous!    
2 Co 11:31
KJV  The God and Father of our Lord Jesus Christ, which is blessed for evermore, knoweth that I lie not. OST  Dieu, qui est le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, et qui est béni éternellement, sait que je ne mens point. LSG  Dieu, qui est le Père du Seigneur Jésus, et qui est béni éternellement, sait que je ne mens point!… FDBY  Dieu et Père du Seigneur Jésus (lui qui est béni éternellement), sait que je ne mens point.    
1 THES 3:13
KJV  To the end he may stablish your hearts unblameable in holiness before God, even our Father, at the coming of our Lord Jesus Christ with all his saints. OST  Et qu’il affermisse vos cœurs pour qu’ils soient irrépréhensibles dans la sainteté devant Dieu notre Père, à l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ avec tous ses saints. LSG  afin d’affermir vos cœurs pour qu’ils soient irréprochables dans la sainteté devant Dieu notre Père, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus avec tous ses saints! FDBY  pour affermir vos cœurs sans reproche en sainteté devant notre Dieu et Père en la venue de notre Seigneur Jésus avec tous ses saints.    
2 THES 1:8
KJV  In flaming fire taking vengeance on them that know not God, and that obey not the gospel of our Lord Jesus Christ: OST  Dans un feu flamboyant, pour exercer la vengeance contre ceux qui ne connaissent point Dieu, et qui n’obéissent pas à l’Évangile de notre Seigneur Jésus-Christ. LSG  au milieu d’une flamme de feu, pour punir ceux qui ne connaissent pas Dieu et ceux qui n’obéissent pas à l’Évangile de notre Seigneur Jésus. FDBY  en flammes de feu, exerçant la vengeance contre ceux qui ne connaissent pas Dieu, et contre ceux qui n’obéissent pas à l’évangile de notre Seigneur Jésus Christ;    
2 TIM 4:22
KJV  The Lord Jesus Christ be with thy spirit. Grace be with you. Amen. OST  Le Seigneur Jésus-Christ soit avec ton esprit! La grâce soit avec vous! Amen. LSG  Que le Seigneur soit avec ton esprit! Que la grâce soit avec vous! FDBY  Le Seigneur Jésus Christ soit avec ton esprit. Que la grâce soit avec vous    
AP 1:9
KJV   John, who also am your brother, and companion in tribulation, and in the kingdom and patience of Jesus Christ, was in the isle that is called Patmos, for the word of God, and for the testimony of Jesus Christ. OST  Moi Jean, votre frère et qui ai part avec vous à la tribulation et au règne, et à la patience de Jésus-Christ, j’étais dans l’île appelée Patmos, pour la parole de Dieu, et pour le témoignage de Jésus-Christ. LSG  Moi Jean, votre frère, et qui ai part avec vous à la tribulation et au royaume et à la persévérance en Jésus, j’étais dans l’île appelée Patmos, à cause de la parole de Dieu et du témoignage de Jésus. FDBY  Moi, Jean, qui suis votre frère et qui ai part avec vous à la tribulation et au royaume et à la patience en Jésus, j’étais dans l’île appelée Patmos, pour la parole de Dieu et pour le témoignage de Jésus Christ.    
Ap 12:17
KJV  And the dragon was wroth with the woman, and went to make war with the remnant of her seed, which keep the commandments of God, and have the testimony of Jesus Christ. OST  Le dragon s’irrita contre la femme, et s’en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, qui gardent les commandements de Dieu, et qui ont le témoignage de Jésus-Christ. LSG  Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s’en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus. FDBY  Et le dragon fut irrité contre la femme, et s’en alla faire la guerre contre le résidu de la semence de la femme, ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus.    
Ap 22:21.
KJV  The grace of our Lord Jesus Christ be with you all. Amen. OST  La grâce de notre Seigneur Jésus-Christ soit avec vous tous! Amen. LSG  Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec tous! FDBY  Que la grâce du Seigneur Jésus Christ soit avec tous les saints.    
Enfin, voici une liste de versets où le mot saints a été omis dans les Bibles modernes telle la Segond 1910.
2 Pierre 1:21 hommes saints ; Mat 25 :31 anges saints ; 1 The 5:27 frères saints ; Apo 22 :6 saints prophètes ; Apo 18 :20 apôtres et les prophètes les saints ; Jean 7 :39 l’Esprit Saint ; 1 Cor 2 :13 l’Esprit Saint ; Mat 12 :31 l’Esprit Saint ; Act 6 :3 l’Esprit Saint ; Act 8 :18 l’Esprit Saint

Toutes ces différences entre les traductions sont dues à l’utilisation de textes grecs soi-disant originaux MAIS corrompus au XIX° siècle.


Note :

[1] Voir « 40 Mt 000-000 005 Les origines de la Bible Louis Segond »

Les juifs antiques et la Trinité

Une question qui revient assez souvent dans la critique de la Trinité est la suivante : « Pourquoi les juifs qui sont si scrupuleux et si proches du texte biblique n’ont-ils jamais vu la Trinité là où les chrétiens la voit ? » Et la suite à cette question vient ensuite comme une sorte de conclusion : les chrétiens ont inventé cette doctrine, soit en la volant aux païens, soit pour expliquer la façon dont Jésus s’est révélé.

Il est vrai que la doctrine de la Trinité a été précisée et précisément définie uniquement par les chrétiens car ils ont reçu une révélation plus claire par l’Incarnation du Fils. Mais les juifs des premiers siècles de l’ère chrétienne (qui mirent par écrit de très nombreuses réflexions, méditations, analyses… bibliques) s’opposaient-ils à cette vision de Dieu ?

Dans le Talmud de Babylone[1], en commentant Exode 24:1, le commentateur  signale que Dieu dit « monte vers l’Éternel » et non « monte vers moi » ! En fait il parle du Métatrôn[2] et non de Lui-même. Ainsi, le Talmud de Babylone attribue à ce Messager[3] le nom YHWH, le Nom que Dieu a révélé à Moïse comme étant Son Nom propre. Par ailleurs quand Jacob envoie des messagers à son frères Esaü (Gn 32:3), le mot hébreu utilisé est le pluriel de Klm Malak, traduit par « anges ». Or, s’il y a une différence entre l’ange de l’Eternel, le Métatrôn, et les anges, c’est pour souligner deux choses :

  • Il y a bien une distinction ette entre le Métatrôn et les anges ;
  • La distinction entre Dieu et son Ange s’estompe. (Gn 16:7-9, 11; 22:11-12, 15-18; Ex 3:2, 4; Jg 6:11-23).

Lors de l’Exode hors d’Egypte, c’est tantôt Dieu (Exod. 13:21), tantôt son Ange (14:9) qui mène le camp des Israélites.

De même, le Targum Pseudo-Jonathan[4] juif parle d’une certaine entité appelée Memra (ou Parole) de Dieu qui est une personne distincte de Dieu, mais qui partage les attributs de Dieu. Ainsi le Targum, en expliquant de nombreux passages de la Bible qui décrivent une action de Dieu, dit que c’est en fait la Parole de Dieu qui est à l’œuvre. Le tableau suivant, fournit quelques exemples :

Référence biblique Traduction biblique Targum Pseudo-Jonathan
Genèse 1:27 Dieu créa l’homme. La Parole de Dieu créa l’homme.
Genèse 6:6-7 Et Dieu regretta d’avoir créé l’homme sur la terre. Et par sa Parole, Dieu regretta d’avoir créé l’homme.
Genèse 9:12 Et Dieu dit : « Voici le signe de l’alliance que je place entre vous et moi. » Et Dieu dit : « Voici le signe de l’alliance que je place entre vous et ma Parole. »
Genèse 15:6 Et Abraham cru en Dieu. Et Abraham cru en la Parole de Dieu.
Genèse 20:3 Alors Dieu vint vers Abimélek. Alors la Parole en face de Dieu vint vers Abimélek
Genèse 31:49 Que l’Éternel veille sur toi et sur moi ! Que la Parole de l’Éternel veille sur toi et sur moi !
Exode 14:31 Et ils crurent en Dieu Et ils crurent en la Parole de Dieu.
Exode 20:1-2 Alors Dieu prononça toutes ces paroles en disant : Je suis l’Éternel, ton Dieu… (les 10 commandements) Alors la Parole de Dieu prononça toutes ces paroles en disant : Je suis l’Éternel, ton Dieu…
Exode 25:22 Je te rencontrerai du haut du propitiatoire… Je mettrai ma Parole en haut du propitiatoire…
Lévitique 26:9 Je me tournerai vers vous… Et je me tournerai par ma Parole vers vous…
Nombres 10:35 Lève-toi , Éternel ! Lève-toi, Parole de l’Éternel !
Nombres 10:36 Reviens, Éternel ! Reviens, Parole de l’Éternel !
Nombres 11:23 La main de l’Éternel serait-elle trop courte ? La Parole de l’Éternel serait-elle retenue ?
Nombres 14:35 Moi, l’Éternel, j’ai parlé Moi, L’Éternel, j’ai décrété par ma Parole
Deutéronome 1:30 L’Éternel, votre Dieu, qui marche devant vous, combattra Lui-même pour vous. L’Éternel, votre Dieu, marche devant vous et sa Parole combattra pour vous.
Deutéronome 18:19 C’est Moi qui lui en demanderai compte. Ma Parole lui en demandera compte.
Deutéronome 31:3 L’Éternel, ton Dieu, passera Lui-même devant toi. L’Eternel, ton Dieu, sa Parole, passera lui-même devant toi.
Josué 1:5 Comme j’étais avec Moïse, je serai avec toi. Comme ma Parole venait en aide à Moïse, ma Parole te viendra en aide.
Juges 11:10 L’Éternel est témoin entre nous… La Parole de l’Éternel est témoin entre nous…
Ésaie 45:17 Israel sera sauvée par l’Éternel. Israel sera sauvée par la Parole de l’Eternel.

Ainsi, le Targum affirme que la Memra de Dieu crée l’homme, révèle les 10 commandements, sauve Israël, assiste Moïse… lui attribuant ainsi des actions divines tout en la distinguant de YHWH. Il est clair aussi que la Parole de Dieu est une personne pour les Juifs antiques. L’Ange (ou la Parole) de Dieu sont ainsi, dans le Targum, ce qui permet d’être en relation avec Dieu.

Mais le Targum connait aussi une troisième entité, appelée Saint-Esprit, intercédant entre l’Éternel et Israël. Dans Lamentations Rabba[5] rapporte[6] qu’après que l’empereur romain Hadrien ait exécuté deux Juifs, le Saint-Esprit se mit à crier « Tu as vu, Ô Éternel, le mal qui m’est fait. Prends en main ma cause ! Tu vois leur vengeance, leurs complots contre moi ». Nous avons ici un exemple du Saint-Esprit intercédant. Selon Lévitique Rabba[7], le Saint-Esprit est un conseiller-avocat qui parle de la part du Seigneur à Israël et de la part d’Israël au Seigneur… Dans toutes ces citations, qui peuvent être facilement multipliées[8], il est clair que le Saint-Esprit est considéré comme un personne, un « qui » et non un « quoi », avec une dimension personnelle et non simplement un pouvoir impersonnel. Il est considéré comme Dieu Lui-même et toutefois comme une entité distincte de Dieu qui peut intercéder entre Dieu et l’homme.

Philon d’Alexandrie[9] dit aussi, dans ses écrits, qu’il existe trois Figures Divines dans l’Ancien Testament qui font ce que Dieu seul fait. Il parle premièrement, comme le Targum, de la Parole, « la cause de toutes choses, par qui tout a été créé. »[10]

 Philon d’Alexandrie appelle la Parole de Dieu, Premier-né[11], Gouverneur et Administrateur de toutes choses[12], Grand-Prêtre[13], Fils de Dieu de qui Adam a été fait l’image[14]. Il suggère aussi que le Messie, dont il est question en Zacharie, ne serait pas un simple homme, mais une personne divine[15]. Il fait donc un lien entre les prophéties de Zacharie sur le Messie et la figure de l’Image, du Premier-né, du Fils, c’est-à-dire de la Parole.

Philon affirmait par ailleurs que Dieu apparait à son peuple sous la forme de l’Ange de l’Éternel dans des visions. Pour lui, l’Ange était une manifestation de Dieu apparent sous cette forme[16]. Philon affirme que le logos (la Parole) était le partenaire de Dieu dans la création. Ainsi, il appelait le logos, « Le Commencement », « le Seigneur des anges », et plus significativement, « le Nom de Dieu ». Puisqu’il voyait le logos comme une émanation de Dieu, il pouvait en parler comme de sa descendance, ou comme le premier-né de Dieu. Il était considéré comme immortel, un homme céleste, vrai père de l’humanité.

Des rabbins du second siècle rapportent des croyances similaires venant de la période du Second Temple et de la période Tannaïtique.

De même, pour Philon, le Saint-Esprit est Divin[17], il viendra demeurer dans des personnes pour les aider à faire la volonté de Dieu[18], il sera répandu sur des personnes[19], il conduira les personnes à chercher Dieu et à l’adorer[20]. En finalité, il affirme que le Saint Esprit, « procédant de l’Être bienheureux et béni, fut envoyé pour demeurer sur terre, pour le bien de notre race »[21].

Enfin, Philon rapporte, au sujet de Genèse 18:2 où l’Éternel apparait à Abraham et celui-ci en levant les yeux voit 3 hommes, une tradition juive disant que ces trois sont Dieu. Il dit : « Il est raisonnable que l’un soit trois et que les trois soient un. »[22]

 Des spécialistes modernes Juifs comme Daniel Boyarin et Alan F. Segal ont prouvé dans leurs livres que les Juifs pré-Chrétiens et non-Chrétiens au début de l’ère chrétienne affirmaient que le Dieu unique était constitué de multiples personnes.

Boyarin conclue au sujet des anciens Juifs : « (Ils) croyaient que Dieu avait un Adjoint ou Emissaire ou même un Fils divin, exalté au-dessus des anges, qui agissait comme intermédiaire entre Dieu et le monde dans la création, la révélation et la rédemption. »[23]

Les recherches d’Alan F. Segal, un Juif non-Chrétien, se résument ainsi :

  • Les anciens Israélites connaissaient deux YHWH – l’un invisible, un esprit, l’autre se rendant visible, souvent sous forme humaine. Parfois les deux YHWH apparaissent ensemble dans le texte, parfois ils sont distincts, parfois non.
  • Ils ne voyaient pas cela comme une violation du monothéisme car les deux étaient YHWH. Il n’y avait donc pas de second dieu distinct gérant le cosmos. Durant la période du Second Temple, les théologiens et écrivains juifs ont spéculé sur l’identité du second YHWH.
  • Ces spéculations n’étaient pas vues comme non-orthodoxes. Toutefois, les choses changèrent lorsque certains Juifs, les premiers Chrétiens, ont fait la connexion entre Jésus et ce concept juif orthodoxe. Cela explique pourquoi ces Juifs, les premiers convertis à suivre Jésus le Christ, pouvaient adorer simultanément le Dieu d’Israël et Jésus tout en refusant de reconnaître un autre dieu. Jésus était le second YHWH, le YHWH incarné.

En réponse à cela, comme le montre Segal, le judaïsme a rejeté comme hérésie l’idée des deux pouvoirs (célestes) au second siècle après Jésus-Christ.

 En appelant le Messie YHWH, ils ne faisaient en fait que reprendre ce que les prophètes eux-mêmes avaient annoncé : « Je susciterai à David un germe juste; il règnera en roi et prospérera, il pratiquera le droit et la justice dans le pays. En son temps, Juda sera sauvé, Israël aura la sécurité dans sa demeure. Et voici le nom dont on l’appellera : YHWH notre Justice. » (Jr 23 : 5et 6)

Ce passage de Jérémie 23:6 n’est pas appliqué au Messie par les Chrétiens uniquement mais ce sont les Juifs eux-mêmes qui appliquaient ce verset au Messie : « Dieu appellera le Roi-Messie par son Nom, comme il est dit « Voici le nom dont on l’appellera : Yahvé, notre Justice » » (Midrash Rabba sur les Psaumes, chapitre 21)

Et encore, dans le Zohar[24] : « Nous le savons de Booz qui dit à Ruth « YHVH est vivant ! Reste couchée jusqu’au matin. » Grâce à cette adjuration, il vainquit sa passion, et comme il préserva l’alliance, il mérita d’être le géniteur de rois plus puissants que tous les autres et même du Roi-Messie, qui est appelé par le nom du Saint, béni soit-Il. »[25]

 Et encore : « Quel est le nom du Roi-Messie ? Rabbi Abba Bar-Kahana a dit : « YHWH est son Nom, ainsi qu’il est écrit : voici le Nom dont on l’appellera, YHWH, notre Justice. » »[26]

Cela est confirmé par le Talmud : « Concernant le Messie, voici le nom dont il sera appelé : YHWH notre Justice. »[27]

 Ainsi que par les Pirqei Mashiah : « Et le Messie fils de David s’assiéra dans la Yéchiva d’en haut, par le Saint, béni soit-Il, et il sera appelé YHWH, comme est d’habitude appelé son Possesseur (le possesseur du Nom), ainsi qu’il est écrit, « et voici le Nom dont il sera appelé : YHWH notre Justice » »[28].

Dans la tradition Talmudique, le Messie a plusieurs noms. L’un de ces noms est Yinon (Engendré). En commentant ce nom, le Samuel Eidels[29] dit : « Le sens est que, du temps du Messie, le Tétragramme (YHWH), Nom du Saint, béni soit-Il, sera fréquent dans la bouche de tout le monde. Car le Messie portera ce Nom. Ainsi qu’il est enseigné « Le Messie sera appelé du Nom du Saint, béni soit-Il, selon qu’il est écrit : et voici le nom dont on l’appellera : YHWH, notre Justice. » »[30]

Dans le Midrash des Psaumes, il est écrit que Dieu appelle le Messie de Son Nom, et quel est Son Nom ? La réponse donnée est : « YHWH, Homme de guerre » (Ex 15:3)

 

Le nom d’un individu fait référence à son identité-même, sa personne, son être. Dire que le Nom de Dieu est en quelqu’un ou que quelqu’un porte le Nom, c’est dire qu’il est Dieu.

Ce fait est entièrement reconnu dans le domaine académique. Par exemple, Ephraïm E. Urbach[31] dans son livre les sages d’Israël, en parlant des souffrances du Messie selon Esaie 53 dans la littérature juive rabbinique, analyse les textes juifs cités par Justin Martyr[32]. Il note au sujet des affirmations de Justin : « Comme nous l’avons vu, il n’y a rien d’étrange dans son assertion, pas même dans le témoignage que le Messie sera appelé Adonaï (substitut du tétragramme) et recevra le qualitatif de Saint (qui est un nom de Dieu). (…) Et voici le nom dont il sera appelé : YHWH, notre Justice. »[33]

 Ainsi, il est reconnu que les textes Juifs attribuaient le Nom, et par cela l’identité de Dieu, au Messie. Mais, là encore, laissons la parole à un rabbin très apprécié des prosélytes musulmans, Moïse Maïmonide[34] : « Dans les Pirqei de Rabbi Eli’ézer, au chapitre 3, on lit : Avant la création du monde, il n’y avait que le Très-Saint et son Nom seul. Remarque bien comme il est dit clairement que ses noms dérivés ne sont tous nés qu’après la naissance du monde. Et cela est vrai, car ce sont tous des noms qui ont été établis par rapport aux actions de Dieu et que l’on trouve dans l’univers (Note : l’auteur fait ici référence aux noms tels que El, Elohim, El-Shaddaï, etc.). Mais si l’on considère son essence, dénuée et dépouillée de toute action, il n’a absolument aucun nom dérivé mais un seul nom improvisé pour indiquer son essence. Nous ne possédons pas de chem (nom) qui ne soit pas dérivé, si ce n’est celui-là, c’est-à-dire, Yod Hé Vav Hé (YHWH). Il est le Nom explicite (chem ha-meforach) absolu. »[35]

Maïmonide dit donc que le Nom YHWH est le seul qui fait explicitement référence à l’essence de Dieu, son Être-même, sa nature. Et ce nom est celui du Messie. Tous les autres noms ne sont que relatifs ou dérivés, c’est-à-dire lié à une action divine. Par conséquent, la manière la plus explicite de dire que le Messie est Dieu c’est de dire que son nom est YHWH. Même si l’on dit « le Messie est Dieu (Elohim) », cela est un nom dérivé, moins explicite que si l’on dit « le Messie est YHWH ». Maïmonide rajoute : « En somme, ce qui fait que ce Nom a une si haute importance et qu’on se garde de le prononcer, c’est qu’il indique l’Essence-même de Dieu de sorte qu’aucun être créé ne participe à ce qu’il indique. Comme l’ont dit les docteurs au sujet de ce Nom : « Mon Nom, qui m’est particulier ». »[36]

Si aucun être créé ne participe à ce Nom et que le Messie le porte, permettez-nous de conclure que le Messie n’est pas créé. Encore une fois, le tétragramme désigne exclusivement l’essence divine, les Juifs l’ont bien compris. Et les anciens textes Juifs donnent ce Nom au Messie, en accord avec le témoignage des prophètes.

Mais confirmons encore Maïmonide par un autre rabbin, David Kimhi[37] dans une analyse d’Esaie 42:8 quand il est dit « Je suis YHWH, c’est là mon Nom et je ne donnerai pas ma gloire à un autre ni mon honneur aux idoles » : « C’est là mon Nom », qui est approprié à Moi seul, non pas comme le nom des images gravées car, bien que leurs adorateurs les associèrent avec Moi dans les applications du nom Elohim, ils ne peuvent pas les associer avec Moi dans ce Nom. Car Je suis YHWH au-dessus de tout. »[38]

 Ainsi, pour ce rabbin, des idoles ont pu être associée aux noms « dérivés » comme Elohim mais personne, si ce n’est Dieu, ne peut s’approprier le Nom YHWH. Ce Nom est approprié à Dieu seul, celui qui porte ce Nom est Dieu. Il poursuit au sujet du titre « Dieu des armées » : « Dieu des armées » exprime ce degré dans lequel se trouvent les anges et les orbes avec leurs étoiles, appelés El ou Elohim et par lesquels Dieu est associé avec eux. Mais, dans ce Nom (YHWH), il est associé à nul autre que Lui-même. »[39]

 Si personne, si ce n’est Dieu, ne peut être porteur de ce Nom[40] et que le Messie le porte, cela ne nous laisse que peu d’options quant à l’identité du Messie.

Il est à noter que les rabbins affirment que le Messie s’appelle YHWH malgré les risques qu’ils encourent comme l’écrit Simeon ben Yohai : « Quiconque associe le Nom céleste à quelque chose d’autre est entièrement détruit, car il est écrit : « Celui qui sacrifie à tout dieu, sauf au Seigneur seul, doit être complètement détruit » (Exode 22:19) »[41]. Il apparait alors clairement que pour ces rabbins le Messie n’est pas « quelque chose d’autre » que Dieu. Il est Dieu.

C’est ainsi que Simeon Ben Yohai, en commentant le Zohar dit : « Il existe un homme parfait, qui est un Messager. Ce Messager est le Metatrôn, le Gardien d’Israël; Il est à l’Image du Saint, béni soit-Il, qui est une émanation de Lui. Oui, il est YHWH; de lui on ne peut pas dire qu’il est créé, ni formé, ni fait; mais il est une émanation de Dieu. Cela s’accorde avec ce qui est dit par Jérémie. (…) Il est « YHWH notre Justice ». (Jérémie 23:5-6)  »[42]

Un juif Alexandrin nommé Ezéchiel le Tragique[43] affirme qu’il y a une deuxième figure divine sur le trône de Dieu.[44]

Dans le livre d’Enoch[45], le Messie est décrit comme pré-existant et adoré par l’humanité[46]. Dans le même livre aux chapitres 70-71, le Messie est expressément identifié comme Dieu et « non compté parmi eux (les humains) ».

Dans le livre 4 Esdras[47], il est fait mention d’un homme divin qui combat les armées mauvaises à la fin des temps et est présenté comme recevant des offrandes de la part des croyants[48]. 4 Esdras énonce cela au sujet d’Esaie 66:20, qui dit pourtant que les offrandes seront apportées à Dieu. Ainsi cette figure est bien considérée comme divine, comme Dieu.

Une tradition préservée dans le Midrash Mekhilita[49] rapporte une ancienne vue juive au sujet de Dieu le considérant comme multi-personnel selon plusieurs textes de l’Ancien Testament[50].

Le livre juif appelé Apocalypse d’Abraham[51] présente une figure nommée Yahoel comme un second pouvoir céleste qui a le nom de Dieu en lui[52]. Avoir le nom de Dieu en soi signifie avoir l’essence divine (comparer avec Ex 23:21).

Dans une portion du livre la Prière de Joseph[53], l’ange Uriel mentionne un second Yahweh pré-existant appelé aussi Ange de l’Éternel qui apparaissait aux hommes dans l’Ancien Testament.

C’est dans ce contexte religieux que le Christianisme est apparu et c’est pour cela que les premiers chrétiens ont identifié Jésus comme étant ce deuxième qui est Yahweh (Jn 1 : 1 à 3 et 10 ; Col 1 : 15 à 17, Hb 1 : 8 et 10 à 12).

De plus, le livre juif pré-chrétien de Baruch[54] contient une formule trinitaire : « J’attends de l’Eternel votre délivrance, et la joie me vient de la part du Saint pour la miséricorde que vous enverra bientôt votre Sauveur éternel. »[55]

De même, le livre d’Enoch contient une formule trinitaire[56] en mentionnant l’Éternel et son Esprit étant répandu sur l’Élu qui est le Fils de l’homme pré-existant défini ailleurs dans le livre[57].

 Joseph et Aseneth[58] dit qu’il y a Dieu le Père, que Jospeh représente le Fils de Dieu[59], et que quand Joseph embrasse Aseneth il envoie sur elle l’Esprit de vérité[60].

 

En regardant les sources juives ainsi que leurs analyses faites par des spécialistes et docteurs tant Juifs que Chrétiens, une conclusion s’impose : la notion d’un Dieu multi-personnel n’est pas une idée inventée par les chrétiens ni volée aux païens.

Ce sont les juifs qui ont formulé précisément la doctrine trinitaire en ayant une longue tradition reconnaissant un Ange/Parole/Fils/Sagesse et un Esprit, tous les deux identiquement appelés, avec Dieu le Père, Yahweh et accomplissant des œuvres divines. Leur relation avec le Père étant décrit comme « procédant de » Lui ou « émanant de » Lui. Ainsi, sans confesser explicitement la Trinité, ils allaient dans le sens de celle-ci, la formulant timidement.

Une formulation imprécise qui essaye de rendre cohérentes les données de l’Ancien Testament. L’éclairage du Nouveau Testament permettra aux Chrétiens de confesser avec une précision admirable ces vérités. Et c’est en réaction aux chrétiens que les Juifs ont changé leurs interprétations, progressivement, tout au long du Moyen-Âge, comme en témoignent les pères de l’Église comme Justin Martyr, contemporain des premiers changements d’interprétation.

 

Sources

Inspiring Philosophy

Reformed Apologetics Ministries

Le Messie est Yahvé à la lumière des midrashim – Fidelis Verax

http://podcast.foundjs.org/the-bodies…

The Bodies of God and the World of Ancient Israel – Dr. Benjamin Sommer

http://www.biblestudying.net/trinity9…

Genesis, The JPS Torah Commentary – Nahum Sarna

Answering Jewish Objections to Jesus – Dr. Michael Brown

The Works of Philo – Translated by C. D. Yonge

 

Bibliographie succincte :

Le Messie est Yahvé : Exode 17,5 contre Jérémie 23,6 – Fidelis Verax

Sefaria, une bibliothèque en ligne des écrits juifs

Dr. Michael Heiser – Two Powers of the Godhead

Dr. Michael Heiser – The Jewish Trinity

Michael S. Heiser, Two Powers in Heaven.

Dr. Nabeel Qureshi – The Trinity is One God and is Jewish

Trinity Apologetics – Trinitarian Jews ?

D’autres citations trinitaires chez les anciens juifs

Alan F. Segal, Two Powers in Heaven, Brill Academic, 2002, p.54


Notes

[1] 38b.

[2] Le Métatrôn est un titre du messager le plus élevé de Dieu, celui que l’Ancien Testament appelle « Ange de l’Éternel ».

[3] Ce n’est pas parce que le titre d’ange lui est donné qu’il est considéré comme un être créé. Le mot Klm Mlak en hébreu que nous traduisons par Ange signifie « simplement » Messager ou Représentant.

[4] Targoum (traduction) occidental de la Torah, connu à l’époque médiévale sous le titre Targoum Yerushalmi (« Targoum de Jérusalem »), mais en raison d’une erreur d’imprimeur, il fut plus tard renommé Targoum Jonathan en référence à Jonathan ben Uzziel. Certaines éditions du Pentateuque continuent de l’appeler ainsi. Au 21ème siècle, des chercheurs le nomment également Yerushalmi I pour le distinguer d’un autre Targoum palestinien, dont on ne connaît que des fragments (Yerushalmi II).

[5] Lamentations Rabba est un midrash (méthode herméneutique d’exégèse biblique opérant principalement par comparaison entre différents passages bibliques et par métonymie, la littérature recueillant ces commentaires) sur le Livre des Lamentations de Jérémie écrit entre le 5ème et le 7ème siècle après Jésus-Christ.

[6] Lamentations Rabba 3:60,9.

[7] Lévitique Rabba 6:1.

[8] Par exemple Genèse Rabba 84:11; Cantique des cantiques Rabba 8:16, Lamentations Rabba 1:48.

[9] Philosophe juif hellénisé né à Alexandrie vers 20 av. J.-C., mort vers 45 apr. J.-C était contemporain des débuts de l’ère chrétienne. Il vécut à Alexandrie, qui était alors le grand centre intellectuel de la Méditerranée, avec une forte communauté juive dont Philon était un des représentants auprès des autorités romaines. Son œuvre abondante est principalement apologétique.

[10] Philon d’Alexandrie, Les sacrifices d’Abel et de Cain, 8

[11] Sur les Rêves, Livre I, 37.215

[12] Questions et Réponses sur Genèse, 4.110

[13] Sur la Fuite et les Trouvaille, 10.108-109

[14] Sur la Création 40.139

[15] Philon d’Alexandrie, Sur la Confusion des Langues, 14.62-63

[16] Philon, Som. I 234-237

[17] Sur les Géants, chapitre 11

[18] Les Lois spéciales, I, 54

[19] Sur les Vertus, 39

[20] Les Lois spéciales, I, 48

[21] Sur la Création, 134

[22] Sur Abraham 199-122

[23] Daniel Boyarin, The Jewish Gospels, The New Press, 2012.

[24] Le Sepher ha-Zohar (Livre de la Splendeur), aussi appelé Zohar, est l’œuvre maîtresse de la Kabbale, rédigée en araméen. La paternité en est discutée : il est traditionnellement attribué à Rabbi Shimon bar Yohaï, Tana du 2ème siècle. La recherche académique suggère aujourd’hui qu’il pourrait également avoir été rédigé par Moïse de León ou par son entourage entre 1270 et 1280, en compilant une tradition orale.

[25] Zohar 93b-94a.

[26] Midrash Rabba sur les Lamentations, chapitre 1, verset 16.

[27] Talmud de Babylone, Baba Bathra75b

[28] Pirqei Mashiah, Midrashei Geoula

[29] Traditionnellement référé dans les cercles juifs sous l’acronyme de Maharsha (pour Morenou Harav Rabbi Shmouel Eidels, « Notre maître et rabbin, Rabbi Shmouel Eidels ») est un talmudiste galicien des 16ème et 17ème siècles, auteur d’un commentaire classique sur les portions législatives et narratives du Talmud de Babylone ainsi que sur leurs commentaires par Rachi et les Tossafistes (rabbins médiévaux du 11ème au 14ème siècles, localisés pour la plupart dans le centre historique du judaïsme ashkénaze, en France et en Allemagne).

[30] Commentaires sur le traité Nédarim 39b

[31] Un chercheur sur le judaïsme né le 26 mai 1912 et mort le 3 juillet 1991

[32] Justin de Naplouse ou Justin de Néapolis, né vers le début du 2ème siècle et exécuté à Rome vers 165, est un apologète et philosophe chrétien, auteur d’une œuvre rédigée en langue grecque, en grande partie perdue, à l’exception de deux Apologies et d’un Dialogue avec Tryphon, considérés comme des premiers jalons dans la séparation entre le christianisme et le judaïsme.

[33] Les sage d’Israël, p 985

[34] Rabbin séfarade du 12ème siècle (1138 – 1204), considéré comme l’une des plus éminentes autorités rabbiniques du Moyen Âge.

[35] Maïmonide, Le Guide des égarés, p. 296-297

[36] Maïmonide, Le Guide des égarés, chapitre 61

[37] Un rabbin, grammairien, lexicographe, exégète biblique, philosophe et polémiste provençal des 12ème et 13ème siècles. Il est considéré comme le membre le plus éminent de la famille Kimhi, et les générations ultérieures lui ont appliqué la maxime des Pirke Avot « sans farine (qemah, dont est dérivé le patronyme des Kimhi), pas de Torah. » Son influence s’étendra également aux cercles chrétiens, et à ceux de la Réforme protestante en particulier.

[38] David Kimhi, Commentaire sur les prophéties de Zacharie

[39] David Kimhi, Commentaire sur Osée.

[40] « Quiconque associe le nom de Dieu à quelque chose d’autre est retranché de ce monde » Sukkah 45b

[41] Sanhédrin 63a

[42] Rabbi Simeon ben Yohai. The Propositions of the Zohar. cap. 38, Amsterdam edition.

[43] Auteur juif ayant vécu autour du 2ème siècle av. J.-C. Il a écrit une tragédie en grec intitulée Ἐξαγωγή (Exagogé). C’est le seul de ses ouvrages qui a été conservé. Le thème de cette pièce est l’exode des Hébreux hors d’Égypte sous la conduite de Moïse.

[44] Howard Jacobson, The Exagoge oh Ezekiel, Cambridge University Press, 1983, p.55

[45] « Le livre apocryphe d’Enoch (commentaires) » : https://wp.me/p8REsR-hH

[46] I Enoch, 48, 3-5

[47] Le quatrième Livre d’Esdras ou Apocalypse d’Esdras est un livre biblique pseudépigraphe attribué au scribe israélite Esdras et écrit au 1er siècle.

[48] 4 Esdras 13, 2-13

[49] La Mekhilta de Rabbi Shimon bar Yohaï est un Midrash halakha sur le Livre de l’Exode, nommé d’après Rabbi Shimon bar Yohaï, le premier Sage à y être mentionné.

[50] Bahodesh, 5, Shirta 4

[51] Pseudépigraphe de l’Ancien Testament constitué de deux parties distinctes : la première est du genre midrashique, la seconde est du genre apocalyptique. Le texte est conservé en slave et en roumain, traduit vraisemblablement d’une version grecque faite sur un texte sémitique d’origine juive. L’original aurait été composé dans la mouvance de l’essénisme.

[52] Apocalypse d’Abraham, 10

[53] Pseudépigraphique de l’Ancien Testament, composé en araméen ou en grec au 1er siècle de notre ère

[54] Bien qu’absent de la Bible hébraïque, on le retrouve en grec dans la Septante et dans la version de Théodotion, ainsi que dans la Vulgate latine. Les spécialistes suggèrent qu’il fut écrit peu de temps après la période des Maccabées. Dans la Vulgate, la Bible du roi Jacques, ainsi que dans de nombreuses autres versions, l’épître de Jérémie est présentée en annexe du livre de Baruch, en tant que sixième chapitre. Il comporte des prophéties, publiées à Babylone, dans lesquelles on trouve une éloquence qui enthousiasmait La Fontaine. Les Juifs et les Protestants ne reconnaissent pas sa canonicité.

[55] 1 Baruch 4.22

[56] Livre d’Enoch 62:1-2

[57] Livre d’Enoch, 48, 3-5; 70-71

[58] Récit datant de 200 avant notre ère à 200 de notre ère. Il relate le mariage et les enfants du patriarche israélite Joseph et de son épouse égyptienne Asenath.

[59] 6.2,6; 14.9

[60] 19.11