Il est souvent dit que Belschatsar n’aurait jamais existé !

Une des histoires les plus intéressantes dans la Bible est celle qui se trouve dans le livre de Daniel, chapitre 5. Dans cette histoire, il est question de Belschatsar, le dernier roi de Babylone. il a donné un grand festin auquel il avait invité mille personnes. Il leur a servi du vin dans des coupes qui avaient été volées du temple de Jérusalem.

 

Tout d’un coup, une main est apparue et a écrit quatre mots sur la muraille du palais royal. Ensuite, la main est disparue. Le roi effrayé a cherché à savoir l’explication des mots. Finalement, on a fait venir Daniel. Parce que Dieu avait révélé à Daniel l’explication de chaque mot, il a pu en faire part au roi (Daniel 5.26). Bref, Dieu avait mis fin au règne du roi Belschatsar. Cette nuit-là, Belschatsar a été tué et les Mèdes et les Perses se sont emparés de Babylone. Pendant de nombreuses années, les incrédules ont dit que l’histoire ne pouvait pas être vraie parce que Belschatsar n’était pas le dernier roi de Babylone. Selon les anciens écrits historiques, c’est Nabonide qui était le dernier roi — et il n’y a jamais eu de roi nommé Belschatsar.

 

Mais au cours de ce siècle, les archéologues qui ont fait des fouilles dans l’ancienne ville d’Ur ont découvert de nombreuses tablettes sur lesquelles les Babyloniens avaient écrit. Certaines de ces tablettes dataient de l’époque de Nabonide. Et devine ce qui y était écrit… Le roi Nabonide a quitté le pays pendant plusieurs années. Durant son absence, c’est son fils qui a régné à sa place. Le nom de son fils était Belschatsar. Il a été tué le jour que les Mèdes et les Perses se sont emparés de Babylone.

 

En fait, c’est exactement ce qu’avait affirmé le livre de Daniel.