Hérésie : en enfer, Jésus serait « né de nouveau »

Etroitement liée à l’hérésie selon laquelle Jésus serait allé en enfer après la croix, nous en trouvons une autre, affirmant que Jésus, après avoir souffert trois jours et trois nuits entre les mains du diable, serait né de nouveau en enfer. Et c’est en naissant de nouveau qu’il aurait retrou­vé sa divinité. De même, nous aussi, par la nouvelle naissance, nous devien­drions non seulement des enfants de Dieu, mais aussi des petits dieux.

 

Il est donc faux de déclarer que notre salut a été accompli en enfer et non sur la croix, et que c’est là que les puissances des ténèbres ont été brisées pour nous libérer. Kenneth Hagin dit ceci : « Jésus a goûté la mort spirituelle pour chacun d’entre nous. Son esprit est allé en enfer à ma place. Ne comprenez-vous pas cela ? Sa mort physique ne peut ôter votre péché ».[1]

 

Kenneth Copeland qui exerce une influence prépondérante dans ce mouvement, dit encore ceci :

« Quand Jésus s’écria « Tout est accompli », il ne parlait pas du plan de rédemp­tion. Il lui restait encore trois jours et trois nuits de souffrance en enfer avant qu’il ne puisse monter vers le trône… La mort de Jésus sur la croix n’était que le commencement de son oeuvre rédemptrice ».[2] C’est seulement après trois jours et trois nuits de souffrance en enfer entre les mains du diable que Jésus serait né de nouveau. Et Kenneth Copeland ajoute : « La voix de Dieu s’est faite entendre en enfer et subitement l’esprit de Jésus qui était déformé et mort est revenu à la vie. Et c’est là que devant le diable, il est littéralement né de nou­veau et devenu « le premier-né d’entre les morts ». »[3]

 

Kenneth Hagin était l’un des premiers a répandre le mythe que Jésus était la première personne à naître de nouveau.[4] Un autre leader de ce mouvement, Charles Capps. nous dit également que Jésus est né de nouveau en enfer. Il es le premier-né à être engendré d’entre les morts. C’est lui qui a commencé la pre­mière Eglise en enfer. L’Eglise est née au moment où Jésus est né de nouveau en enfer.[5]

 

Ecoutons aussi ce que Benny Hinn dit sur « la révélation » qu’il aurait reçue au sujet de la nouvelle naissance de Jésus en enfer. A l’occasion d’une réunion, il déclara ceci : « Le Saint-Esprit est sur moi et me révèle certaines choses. Il a été (parlant de Jésus) engendré en enfer. Savez-vous ce que le mot engendré signifie ? Il veut dire « naître de nouveau ». Et vous, avez-vous été engendré ? Lui l’a été aussi. Que personne ne vous trompe, Jésus est né de nouveau. Vous vous dites peut-être : de quoi nous parle-t-il ? Il fallait que Jésus naisse de nouveau. S’il n’était pas né de nouveau, il me serait impossible de naître de nouveau aujourd’hui ».[6] Après avoir déclaré que le Saint-Esprit lui montrait ces choses, Benny Hinn affirma : « Je vous dis la vérité ». Puis il exhorta l’auditoire à ne lais­ser personne le séduire quant à la réalité de la doctrine biblique de Jésus né de nouveau. Quel aveuglement ! Quelle hérésie !


Notes :

[1] K. Hagin, How Jesus Obtained His Name (Comment Jésus obtint son nom), Cassette 44 01 ; Made alive (Fait vivant), 15.4.82, p. 3

[2] K. Copeland, Jesus Our Lord of Glory (Jésus notre Seigneur de Gloire), BVV, Avril 82, p. 3

[3] K. Copeland, The Price of It All (Tout le prix), BVV, Septembre 91, p. 4 à 6

[4] K. Hagin, The Name of Jesus (Le nom de Jésus), p. 29

[5] Charles Capps, Authority in Three Words (L’Autorité en trois mots), p. 212 et 213

[6] Benny Hinn, Our Position in Christ (Notre position en Christ), cassette vidéo, TV 254

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s