Le mot Evangile signifie-t-il bonne nouvelle

L’Evangile éternel qui est au Ciel et qui a été apporté sur la terre, ce n’est pas une bonne nouvelle, c’est La Parole de Dieu, c’est Jésus-Christ venu en chair.

Voici un résumé qui explique la Parole de Dieu PAR la Parole de Dieu :

  • 28 versets associent étroitement le mot évangile avec la personne de Jésus-Christ.
  • 12 versets associent étroitement le mot évangile avec l’Ecriture et/ou la Parole de Dieu et la vérité qui est en Jésus-Christ.
  • 8 versets associent étroitement le mot évangile avec Dieu.
  • 6 versets au moins associent étroitement le mot évangile avec le ministère du Saint-Esprit.
  • 27 versets associent étroitement le mot évangile avec le travail de Ministère de la prédication et de l’enseignement de la sainte doctrine.
  • 9 versets associent étroitement le mot évangile avec la puissance de Dieu et la guérison.
  • D’autres versets mettent en rapport l’Evangile avec la parole de Dieu qui seule a droit à l’obéissance, possédant un caractère sacré et un rôle de témoignage.
  • Dans 4 versets Paul s’approprie l’expression évangile avec les déterminants possessifs, Mon ou Notre.

On remplace le sens biblique du mot évangile en faisant croire qu’il signifie « bonne nouvelle ». Cette signification littéraire n’est pas la vraie signification spirituelle. Il y a tant de versets de la Bible elle-même qui prouvent que le mot évangile, sous la plume du Saint-Esprit, signifie « Parole de Dieu ».

Les traducteurs partent d’un à-priori scientifique et font preuve de subjectivité. Ils préfèrent suivre leur science philologique. Les lecteurs de la Nouvelle Bible Second[1], comme ceux de la Bible Bayard 2001[2], deviennent ainsi de vraies victimes ! Il est si triste de penser à ces chrétiens qui ne connaîtront pas un pilier essentiel à la foi : l’Evangile est la Parole de Dieu, le témoignage de Jésus-Christ…

Gardons précieusement pour notre foi et pour notre piété en Christ la conviction biblique que le mot « Evangile » signifie « Parole de Dieu » et que ce mot grec, utilisé par le Saint-Esprit, est étroitement associé à Jésus-Christ lui-même.

Dans notre volonté de partager le salut en Jésus-Christ, nous avons encore besoin du mot évangéliser ; les inconvertis savent très bien de quoi on leur parle : on parle de la Bible et la Bible parle de Jésus-Christ. Intuitivement, même le monde païen sait que l’Evangile c’est Jésus-Christ.


[1] Voir « La Louis Segond 2002 – une traduction dangereuse » -> https://wp.me/p8REsR-Bm

[2] Voir « La Bible Bayard – une traduction dangereuse » -> https://theonoptie.org/2021/01/29/la-bible-bayard-dangereuse/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s