Le violoniste et son maître

Un jeune homme avait étudié le violon sous la direction d’un grand maître et donnait son premier récital en présence de celui-ci. Le concert eut un très grand succès. En dépit des applaudissements de la foule, le jeune musicien semblait insatis­fait. A la dernière note de son morceau, tandis que les acclamations devenaient plus bruyantes que jamais, il avait les yeux fixés sur son maître assis au bal­con. Enfin, celui-ci lui adressa un sourire d’approbation et aussitôt le jeune violoniste se détendit et devint rayonnant de joie. Les applaudissements de la foule ne signifiaient rien pour lui, tant qu’il n’avait pas reçu l’approbation de son maître.

 

Quel beau comportement digne d’être imité! « Voici, comme les yeux des serviteurs sont fixés sur la main de leurs maîtres… ainsi nos yeux se tournent vers l’Eternel, notre Dieu» (Ps 123:2).

 

Le serviteur de Dieu ou le disciple de Jésus-Christ doit veiller, car il peut servir son Maître avec de mauvaises motivations. Certains travailleront pour se bâtir un empire personnel, d’autres pour avoir le consentement des hommes, d’autres encore pour se faire un nom dans leur organisation. Mais toutes ces choses disparaîtront un jour.

 

La seule récompense que nous devrions tous rechercher, c’est d’avoir l’approbation de notre Maître, afin qu’un jour il puisse nous dire: «C’est bien, bon et fidèle serviteur; tu as été fidèle en peu de choses, je te confierai beaucoup; entre dans la joie de ton maître» (Mt 25:21).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s