Où nous conduisent toutes les hérésies ?

Combien il est urgent pour tout chrétien aujourd’hui de savoir résister avec l’épée de l’Esprit qui est la Parole de Dieu (Ep 6:17) à toutes les nouvelles hérésies et pratiques extra-bibliques. C’est pourquoi nous devons plus que jamais prendre garde à ne pas nous laisser emporter à tout vent de doctrines par la tromperie des hommes, comme nous le suggère l’apôtre Paul (Ep 4 : 14).

Il faut signaler que tous les mouvements de l’Esprit, y compris la vague de rire de Toronto, nous orientent vers une théologie appelée, parmi les charismatiques, « la pluie de l’arrière-saison » des années 50. Car il est impossible de comprendre l’enseignement et l’orientation de tous « les mouvements actuels de l’Esprit » sans les associer à cette théologie. En effet, très peu de chrétiens, et même de pasteurs, réalisent la forte influence que les doctrines de la pluie de l’arrière saison ont exercé sur ces prétendues mouvances de l’Esprit.

L’ignorance n’est pas une excuse valable

Très peu de chrétiens connaissent l’existence, les origines, la doctrine et les pratiques du mouvement appelé «la pluie de l’arrière-saison». Même les pas­teurs des mouvements charismatiques ne réalisent souvent pas d’où vient ce qui leur est présenté dans des conférences ou séminaires. Beaucoup n’ont jamais entendu parler de «la pluie de l’arrière-saison» et renient par conséquent tout lien avec ces nouvelles doctrines. Cependant, à leur insu, ils subissent un endoctrinement subtil. L’ignorance n’excuse pas une attitude aussi passive à l’égard de telles doctrines qui sont pourtant clairement en opposition à la Parole de Dieu. Les pasteurs, comme les chrétiens, n’ont-ils pas la responsabilité de tes­ter toute prétendue nouvelle révélation? Pourquoi accepter de telles tromperies, simplement par prétexte qu’elles sont populaires ou approuvées par des servi­teurs de Dieu renommés?

Un éloignement des Ecritures engendre toujours la confusion

Un éloignement de la Parole de Dieu engendre toujours confusion, séduction et division. La tragédie est que beaucoup de pasteurs aujourd’hui ne sont pas conscients de l’influence néfaste de ces hérésies qui cherchent à renverser la foi transmise aux saints une fois pour toutes. Malheureusement, la vision de l’Eglise a subtilement changé ces dernières années. Il n’y a plus cette attente du retour imminent de Jésus-Christ et de l’enlèvement de l’Eglise. Les chrétiens ne croient pas pouvoir être séduits. On met maintenant l’accent sur une Eglise triomphante et victorieuse qui doit dominer le monde. La nécessité de veiller et prier n’est plus à l’ordre du jour, car dans ces mouvements de l’Esprit, on ne se soucie guère des signes imminents du retour de Jésus-Christ qui s’accom­plissent pourtant sous nos yeux.

L’avertissement de Jésus de nous préparer pour son retour est cependant clair : «Prenez garde à vous-mêmes, de crainte que vos cœurs ne s’appesantissent par les excès du manger et du boire, et par les soucis de la vie, et que ce jour ne vien­ne sur vous à l’improviste ; car il viendra comme un filet sur tous ceux qui habi­tent sur la face de la terre. Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l’homme » (Luc 21: 34-36). Puisse ce jour ne pas nous sur­prendre!

L’urgence d’annoncer tout le conseil de Dieu

Il existe «un scandale de la croix» (Ga 5:11). Un Evangile qui n’interpelle et ne dérange personne est une tromperie. La prédication fidèle de l’Evangile a toujours inclus impérativement deux choses :

  1. Prêcher la saine doctrine
  2. Dénoncer les fausses doctrines.

Réalisons l’urgence de ces deux réalités au tra­vers des exhortations solennelles de Paul à Timothée quand il lui déclare : « Je t’en conjure devant Dieu et devant Jésus-Christ, qui doit juger les vivants et les morts, et au nom de son apparition et de son royaume, prêche la parole, insiste en toute occasion , favorable ou non, reprends, censure, exhorte, avec toute dou­ceur et en instruisant. Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine, mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs, détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. Mai toi, sois sobre en toutes choses, supporte les souffrances, fais l’œuvre d’un évangéliste, remplis bien ton ministère» (2 Ti 4:1-5). Nous vivons exactement cette pério­de d’apostasie prophétisée par Paul. Soyons donc fidèles à la sainte vocation qu’Il nous a adressée, surtout en ces temps de confusion spirituelle.

Puissions-nous tous reprendre le flambeau des premiers apôtres. Unissons-nous au message libérateur de la Réforme, SOLA SCRIPTURA (l’Ecriture seule). Joignons nos voix à celle de l’apôtre Paul pour affirmer courageusement :

« Car nous ne falsifions point la parole de Dieu comme font plusieurs; mais c’est avec sincérité, mais c’est de la part de Dieu, que nous parlons en Christ devant Dieu » (2 Co 2:17).

Que le derniers discours de l’apôtre Paul aux anciens d’Ephèse renouvelle notre zèle, notre consécration, notre amour et notre obéissance au Seigneur, afin que, comme lui, nous puissions dire : « Vous savez que je n’ai rien caché de ce qui vous était utile. C’est pourquoi je vous déclare aujourd’hui que je suis pur du sang de vous tous, car je vous ai annoncé tout le conseil de Dieu, sans en rien cacher. Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis surveillants pour paître l’Eglise du Seigneur qu’Il s’est acquise par son propre sang» (Actes 20:20-28).

Lien d’approfondissement : « Tomber dans l’esprit » (https://theonoptie.org/?p=4669)

2 réflexions sur “Où nous conduisent toutes les hérésies ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s