Shiva et Lucifer

Dans la Trimûrti (la « trinité hindoue »), Shiva est le destructeur, alors que Brahma et Vishnou sont respectivement le créateur et le conservateur, le protecteur mais surtout une divinité de vie-mort-renaissance. Curieusement, nous retrouvons une construction autour de la trinité telle que décrite par la Bible, avec Dieu le Père, le Créateur, Dieu le Fils, le Protecteur, Sauveur et … le Saint-Esprit remplacé par Lucifer lui-même. Cette construction de la « trinité hindoue » relève du plagiat satanique pour essayer de retrouver la place que Lucifer aurait souhaité avoir… mais qu’il a perdu !

 

Revenons à Shiva ; bien qu’il représente la destruction, il est considéré comme une force positive, puisque, après la destruction qu’il occasionne, survient la création régénératrice. Shiva est le destructeur du monde, avant chaque période de dissolution. Il est décrit à la fois sous une forme terrible et une forme agréable. Nous retrouvons là encore une particularité de Satan : il se déguise en ange de lumière (2 Co 11 :14) alors qu’il est le Destructeur par excellence.

 

Shiva se présente comme le « commencement et la fin », « l’alpha et l’oméga ». Nous retrouvons là une nouvelle usurpation d’un attribut du Fils Unique de Dieu, Jésus-Christ.

 

Voici quelques épithètes de Shiva (sur les 1008 que les textes sacrés hindous lui attribuent), lesquels sont systématiquement une prise en contre pied des attributs de Jésus-Christ ou une affirmation de ce qu’il est réellement :

  • Bhagavata: le divin
  • Bhairava: le terrible
  • Chandrashekhara: la lune dans les cheveux
  • Gangâdhara: porteur du Gange[1]
  • Girîsha: le seigneur de la montagne
  • Îshâna: seigneur
  • Kâla: le Temps[2]
  • Kapâlamalin: porteur de crânes
  • Mahâyogi: grand yogi
  • Mahesha: grand seigneur
  • Maheshvara: le favorable
  • Nâtarâja: roi de la danse
  • Nîlakantha: au cou bleu
  • Pashupati: maître des troupeaux[3]
  • Rudra: maître des larmes
  • Triambaka: aux trois yeux
  • Śambhu: demeure de joie
  • Shankara: l’auspicieux
  • Vishvanâtha: le seigneur de Tout
  • Yogarâja : roi du yoga

 

Nous voyons dans les divers récits hindous que Shiva et Lucifer sont très liés dans leurs desseins, mais aussi dans leurs attributs… recherchant à supplanter Jésus…


Notes :

[1] L’immersion dans le Gange est censée laver le croyant de ses péchés et la dispersion des cendres dans le fleuve peut apporter une meilleure vie future et même permettre d’atteindre plus tôt la moksha ou délivrance, c’est-à-dire la sortie du monde phénoménal.

[2] Seul Dieu est Maître du temps : lire Jos 10 :1 à 14 et 2 Rs 20 :9 à 11.

[3] Lire Jn 10 :1 à 11

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s