Harry Potter, quelques remarques

Il y a quelques années, une adolescente de la famille m’avait demandé non seulement mon avis sur Harry Potter, mais des exemples pour fournir à son professeur des arguments montrant l’aspect plus que dérangeant d’étudier ce livre (le tome 1) en cours au collège… Voici ce texte qui fut transmis…

————————————————————————–

Le problème du livre de Harry Potter n’est pas l’aspect magique des faits grotesques énoncés (moto volante, chien à 3 têtes,…), mais la façon insidieuse du texte de prendre systématiquement le contre-pied de la Bible par des images fines et discrètes, cachées par les traits grossiers des personnages ou des faits. Au fur et à mesure de la lecture, les aspects grossiers des descriptions viennent imprégner une impression de déjà vu ou connu… Ce déjà vu ou connu n’est autre que la Bible qui se trouve alors refoulée comme si elle n’était qu’une image inversée d’un miroir qu’il faut remettre à l’endroit ! Mais inverser ce qui est supposé à l’envers dans ce cas revient à remplacer la lumière par les ténèbres, la vérité par le mensonge, les qualités par les défauts,…

Et tout au long du livre, c’est ce qui est fait !

 

De plus, il y a un « saupoudrage » d’expressions toutes faites (« nom de Dieu », « croyez-vous qu’ils soient des saints ? », « une prière pour nous aider », « Dieu merci »,…) qui assimilent le nom de Dieu aux aspects ténébreux tout au long du livre.

 

Voici quelques points importants du livres :

 

-* Harry Potter : la première chose qu’il est important de savoir, c’est que le héros du livre n’a pas un nom anodin ! « To harry » en anglais signifie attaquer, harceler, pourchasser ; en anglais « potter » signifie potier. Nous lisons dans la Bible : Genèse 2-7 « L’Eternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un être vivant. », et Jérémie 18-6 « Ne puis-je pas agir envers vous comme ce potier, maison d’Israël ? dit l’Eternel. Voici, comme l’argile est dans la main du potier, ainsi vous êtes dans ma main, maison d’Israël ! ». Harry Potter est celui qui s’attaque au potier, à Dieu, et nous le verrons par quelques exemples tirés du livre.

 

-* Albus Dumbledore : dans Harry Potter, ce personnage est le plus grand sorcier qui ait existé. Il est présenté comme un vieil homme à la longue barbe argentée ; il a de très grands pouvoirs… En fait, il remplit quelque peu la « fonction de Dieu » dans l’école des sorciers : il sait tout, suit tout, connaît tout… Et son nom signifie : blanc ou bon (traduction du latin Albus) ; stupide ou sot (Dumb en anglais) ; habitant de Doride (dore en latin) ou dorien : société guerrière de la Grèce antique). On pourrait traduire par « le saint guerrier stupide » par exemple. Exode 15:3 : « L’Eternel est un vaillant guerrier; l’Eternel est son nom ».

 

-* P12 : les êtres humains normaux sont appelés des « moldus ». Le mot moldus est une latinisation du mot anglais « molder » (ou moulder) qui signifie tomber en moisissure, en poussière… l’inverse de la création de Dieu (Genèse 2-7 « L’Eternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un être vivant. »). La description des hommes tombant en poussière est le symbole de la mort : inversion des rôles, les êtres humains sont les morts, et les sorciers et les fantômes (voir commentaire suivant des pages 120 à 128 et 125)sont les vivants.

 

-* P18 : Dedalus Diggle est un sorcier « qui n’a jamais eu de jugeote » selon certains sorciers. Dans la mythologie grecque, Dédale est le constructeur du labyrinthe du Minotaure. Il est d’origine royale. Le fils de Dédale est Icare. Dédale et Icare étaient prisonniers dans le labyrinthe et, pour s’en échapper, Dédale leur construisit des ailes. Icare ne suivit pas les instructions de son père et s’envola toujours plus haut… Il s’approcha trop près du soleil qui fit fondre ses ailes et il tomba dans la mer. Le petit passage décrivant l’intervention de ce personnage fait référence au passage de la naissance du Christ : dans Harry Potter, Dedalus fait apparaître des étoiles filantes dans le ciel aux jours de la naissance de Harry. Matthieu 2:2 « Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? car nous avons vu son étoile en Orient, et nous sommes venus pour l’adorer ».

 

-* P21 : l’un des personnages (Dumbledore) possède une montre en or, avec 12 aiguilles et aucun chiffre. Les chiffres sont remplacés par de petites planètes autour du cadran. Dans le monde des sorciers, l’heure n’existe pas : on vit à l’heure des astres (astrologie et zoroastre).

 

-* P37 à 41 : dans ce passage, Harry Potter parle avec un serpent et lui rend la liberté que les hommes (de vraies caricatures qui ne comprennent rien dans le livre) lui ont volée. C’est à partir du moment où Harry Potter libère le serpent que sa vie bascule et qu’il va rentrer dans sa vie « formidable » de sorcier : tout va s’accélérer. Apocalypse 20:2  « Il (le Christ) saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans ». Harry Potter fait l’inverse de la prophétie biblique.

 

-* P45 : sur l’enveloppe que Harry Potter reçoit du monde des sorciers, il y a un écusson qui représente un aigle, un lion, un blaireau et un serpent. Ceci n’est pas sans rappeler les quatre faces des êtres vus par Ezéchiel dans sa vision : Ezéchiel 1-10 « Quant à la figure de leurs faces, ils avaient tous une face d’homme, tous quatre une face de lion à droite, tous quatre une face de boeuf à gauche, et tous quatre une face d’aigle. » ; ou la vision de Jean : Apocalypse 4-7 « Le premier être vivant est semblable à un lion, le second être vivant est semblable à un veau, le troisième être vivant a la face d’un homme, et le quatrième être vivant est semblable à un aigle qui vole. »

-** La face d’homme (créature de Dieu) a été remplacée par le serpent (Genèse 3-1 « Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs que l’Eternel Dieu avait faits. Il dit à la femme: Dieu a-t-il réellement dit : Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin ? » et Genèse 3-14 « L’Eternel Dieu dit au serpent: Puisque tu as fait cela, tu seras maudit entre tout le bétail et entre tous les animaux des champs, tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie. ») L’homme, la créature merveilleuse de Dieu (Psaumes 139-14), a été remplacée par la créature maudite par Dieu.

-** La face de bœuf (symbole du serviteur dans la Bible) a été remplacée par le blaireau (symbole de l’agressivité) (Lévitique 19-13 « Tu n’opprimeras point ton prochain, et tu ne raviras rien par violence (ou agressivité). »)

-** Dans la Bible, l’aigle représente l’Esprit vivifiant et édifiant de Dieu (Exode 19-4 « Vous avez vu ce que j’ai fait à l’Egypte, et comment je vous ai portés sur des ailes d’aigle et amenés vers moi »). Dans le symbolisme occulte, il représente l’esprit qui s’élève vers le soleil, apportant l’éveil et l’illumination pour apprendre à aimer l’ombre.

-** Dans la Bible le lion représente la force tranquille, le courage et la majesté. Dans le symbolisme païen, le lion représente la force du conquérant.

 

-* P45 : le serpent du sceau à quatre faces enlace la première lettre de Potter, symbole du serpent qui enlace la jambe de sa proie… Message en contre-pied du passage biblique de Genèse 3-15 « Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon ». Dans le récit de Harry Potter, le serpent ne se fait pas écraser par l’homme, mais il vainc l’homme.

 

-* P57 : le meilleur ami de Harry Potter est Hagrid, durant tout le livre. Hagrid est le diminutif de « hagridden » en anglais, qui signifie tourmenté, obsédé. De plus il est présenté comme « le gardien des clés » : allusion claire à l’apôtre Pierre.

 

-* P59 à 72 : ce passage nous annonce l’origine de Harry Potter. Il est l’enfant de très grands sorciers qui ont disparu, tués par le « Méchant », Voldemort. Dès lors, Harry Potter est placé dans une « famille d’accueil » dite normale, humaine avant de pouvoir reprendre la lutte… comme le fils de Dieu a été placé dans une famille humaine avant de pouvoir accomplir le plan de son Père céleste. Ce passage laisse sous-entendre que Dieu aurait perdu contre le serpent, et qu’il aurait envoyé son fils miraculeusement sauvé pour ré-essayé de vaincre la mort.

 

-* P66 : le « Méchant » dans le récit s’appelle Voldemort, mais il ne faut pas dire son nom… Inversion des rôles par rapport au texte biblique où le nom de Dieu ne peut être prononcé puisqu’on ne connaît que le tétragramme (les quatre lettres formant son nom :YHWH). Le tétragramme YHWH serait une forme verbale causative, et voudrait dire : « Il fait être », celui qui est à l’origine de toute chose et qui plane sur sa création (Genèse 1-2 « La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux. »). Voldemort, lui, détruit et tue ce qui est le plus pur (d’après les sorciers), c’est-à-dire les licornes (p238 à 256).

 

-* P66 et 67 : ce passage, qui nous relate « la chute de Voldemort », n’est rien d’autre que la traduction des passages de Ezéchiel 28-12 à 19, de Luc 10-18, de 2 Pierre 2-4 et de Apocalypse 12-4 qui décrivent la chute de Satan et du tiers des anges qui le suivirent.

 

-* P69 : la description de ceux qui s’étaient ralliés à l’ennemi ressemble énormément à la description des possessions, mais avec le message que l’on peut s’en sortir seul et sans dommage ! Alors que la Bible affirme l’inverse : Matthieu 17-16 à 21 « Je l’ai amené à tes disciples, et ils n’ont pas pu le guérir. Race incrédule et perverse, répondit Jésus, jusques à quand serai-je avec vous? jusques à quand vous supporterai-je? Amenez-le-moi ici. Jésus parla sévèrement au démon, qui sortit de lui, et l’enfant fut guéri à l’heure même. Alors les disciples s’approchèrent de Jésus, et lui dirent en particulier: Pourquoi n’avons-nous pu chasser ce démon? C’est à cause de votre incrédulité, leur dit Jésus. (…) Mais cette sorte de démon ne sort que par la prière et par le jeûne. »

 

-* P69 : Harry Potter est rapidement (en deux lignes) présenté comme celui qui a réussi à réduire l’ennemi à rien, comme le sauveur… Le message est clair : l’histoire du Christ, c’est la même chose ! Il devait être un bon sorcier et il a réussi à contrecarrer l ‘ennemi « par un phénomène auquel il (l’ennemi) ne s’attendait pas ».

 

-* P90 : le vendeur de baguettes magiques s’appelle Mr Ollivender… contraction de « Holly vender » qui signifie en anglais le vendeur de sainteté !

 

-* P95 : Harry dit « Tout le monde pense que je suis quelqu’un d’exceptionnel… mais je ne suis rien » Ce passage amène à penser que le sauveur (voir commentaire P69) n’est rien d’autre qu’une réputation et que son pouvoir n’est rien d’autre qu’un don qu’il ne maîtrise pas ! … Sous entendu comme le Christ…

 

-* P108 : Harry gagne dans une friandise, une image de Albus Dumbledore, le grand sorcier qui dirige tout. Cette image bouge et va se promener… Apocalypse 13-15 « Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et qu’elle fît que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués. » Manière « amusante » de dédramatiser un passage biblique ! De plus (voir commentaires ci-dessus sur Albus Dumbledore), celui qui représente Dieu est assimilé à la bête de l’Apocalypse : le bon devient le mauvais ; et le mauvais devient le bon !

 

-* P118 à 126 : dans l’école des sorciers (Poudlard), il existe 4 maisons et à la rentrée des classes, chaque élève est placé dans une maison. Il s’agit en quelque sorte de 4 groupes pour répartir les élèves de l’école. Ces maisons sont présentées comme la nouvelle famille de l’enfant. Pour savoir dans quelle maison l’enfant va aller, il doit passer par un rite de « choixpeau ». C’est un chapeau qui parle et qui lit dans les pensées, les sentiments,… de celui qui le porte. Il détermine pour chaque nouvel élève dans quelle maison il va aller. Le rite décrit est exactement le rite initiatique des Francs-maçons pour l’incorporation d’un nouvel initié dans une loge maçonnique (mise à part le chapeau qui parle bien sûr).

 

-* P120 à 128 : les élèves rapportent des points à leur maison s’ils se comportent bien, et ils en font perdre s’ils se comportent mal. Mais chaque maison a un spectre, un fantôme à sa tête, et c’est pour lui, pour lui faire plaisir que l’on doit rapporter des points !

 

-* P125 : Harry touche un spectre et parle avec plusieurs autres spectres (il les interroge sur plusieurs sujets)… ça ne fait rien ! C’est même « amusant ». Dans Lévitique 20:6  « Si quelqu’un s’adresse aux morts et aux esprits, (…) , je tournerai ma face contre cet homme, je le retrancherai du milieu de son peuple. », Lévitique 19-31 « Ne vous tournez point vers ceux qui évoquent les esprits, ni vers les devins; ne les recherchez point, de peur de vous souiller avec eux. Je suis l’Eternel, votre Dieu. » et Deutéronome 18-10 et 11 « Qu’on ne trouve chez toi personne qui (…) exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien, d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts. »

 

-* P132 : Pour pouvoir rentrer dans son dortoir, il faut donner le mot de passe « caput draconis » à une grosse dame peinte sur un tableau. En latin, caput draconis signifie Serpent fabuleux ou dragon (draconis) à tête humaine (caput). Apocalypse 12-9 : « Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui. » et 20-2 : « Il saisit le dragon, le serpent ancien, qui est le diable et Satan, et il le lia pour mille ans. »

 

-* P143 : le chien terrifiant « Crockdur »  est lâché sur Harry Potter… et il lui fait des joies : en fait la magie, ça fait peur, alors que c’est parfaitement anodin (selon le message de Harry Potter).

 

-* P151 : la magie est quelque chose de très facile, et surtout qui n’est absolument pas dangereux avant qu’on arrive à un sérieux niveau qui demanderait des années… Donc il n’y a rien à craindre… C’est même très amusant.

 

-* P164 : Harry fait face à un énorme chien à 3 têtes appelé Touffu[1]. Il s’agit en fait de Cerbère (chien à 3 têtes dans la mythologie grecque) qui est le gardien des enfers. En art, il est figuré avec trois têtes, une queue de dragon et des têtes de serpent sous l’échine. Ce chien tricéphale, qui se tenait devant une antre au bord du Styx, permettait aux ombres des morts de pénétrer dans les Enfers, mais déchiquetait quiconque essayait de tromper sa vigilance, ses morsures étant empoisonnées comme celles de la vipère. Orphée le calma en jouant de la lyre. D’ailleurs, Hagrid dévoile à Harry Potter que le seul moyen de dompter Touffu est de lui jouer de la musique. Cerbère est, comme beaucoup d’êtres des mythologies, une image inversée du Dieu trinitaire de la Bible, « Père – Fils – Saint-Esprit ».

 

-* P183 : le Quidditch (jeu très important à l’école des sorciers) se joue à 7 joueurs (2 lanceurs, deux poursuiveurs, deux cognards, un attrapeur). Le Quidditch est la réunion de deux mots : Quid en latin et ditch en anglais. Quid synthétise la connaissance ; to ditch signifie « se débarraser de »… 1 Corinthiens 1:5  « Car en lui (Dieu) vous avez été comblés de toutes les richesses qui concernent la parole et la connaissance». Le jeu essentiel pour les gens normaux (les sorciers car les « moldus » sont des moins que rien !) vise à se débarrasser de la Connaissance que seul Dieu donne.

 

-* P 199 : Pour Noël, la maman de Ron (meilleur ami de Harry) offre à Harry un pull over vert émeraude… Apocalypse 6:8  « Je regardai, et voici, parut un cheval d’une couleur verdâtre[2]. Celui qui le montait se nommait la mort, et le séjour des morts l’accompagnait. Le pouvoir leur fut donné sur le quart de la terre, pour faire périr les hommes par l’épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages de la terre ». Quelle coïncidence…

 

-* P203 : Harry Potter prend un livre dans la bibliothèque de magie noire.                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 1 Pierre 1:23 : « puisque vous avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu ». La Bible est la parole vivante de Dieu, délivrant un message d’amour et de paix. Ici, on trouve une image inversée de la Bible.

 

-* -* P229 : Hagrid a un œuf de dragon. Pour nourrir le petit après éclosion, il faut lui donner du cognac et du sang de poulet : base des rites satanistes.

 

-* P248 : Harry et ses amis se promènent dans la forêt interdite et ils rencontrent deux centaures. Les centaures sont des êtres au buste d’homme et au corps de cheval. Ils se nourrissent de chair crue. Leurs mœurs brutales les rendent dangereux. Ils ont tout de la description des habitants de Sodome et de Gomorrhe. Ici, ce sont des amis et des êtres avenants.

 

-* P253 : l’astrologie est présentée comme une science certaine pour y comprendre le présent et y lire l’avenir.

 

-* P270 : Harry et ses deux amis (Hermione et Ron) se trouvent pris au piège dans « le filet du diable » (une plante qui étouffe ceux qu’elle attrape). Dans le récit, il est extrêmement facile de s’en sortir. Une fois de plus, la magie, le diable, c’est amusant et il n’y a aucun risque sérieux !

 

-* P285 à 288 et 293 : le professeur Quirell est possédé par Voldemort. Il l’a reçu pour maître en son propre être (p287 : « Heureusement qu’il y en reste toujours qui sont prêts à m’accueillir dans leur cœur et dans leur tête… »).

 

-* P289 : Harry est aussi possédé. La possession est présentée, dans le cas de Harry, comme un bienfait, une aide.

 

-* P290 : Après le combat final contre Voldemort, Harry est resté 3 jours comme mort… puis il s’est réveillé. Marc 10:34 : « qui se moqueront de lui (Jésus-Christ), cracheront sur lui, le battront de verges, et le feront mourir; et, trois jours après, il ressuscitera ».

 

-* P291 : « La mort n’est qu’une grande aventure de plus ». La mort est présentée comme quelque chose de neutre, de facile, et la vie éternelle (jeu entre l’existence éternelle en contre-pied de la vie éternelle proposée par Dieu) comme quelque chose de mauvais.

 

-* P292 et 293 : L’amour nous protège de tout, même de Voldemort ! La mère de Harry l’a tellement aimé que Voldemort n’a pas pu le tuer. Ce passage prend le contre pied de la Bible qui affirme que « Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle » (Jean 3:16). En effet, l’amour de Dieu est ramené à un amour maternel : humanisme, on supprime Dieu.

 

-* La pierre philosophale : il s’agit de la pierre recherchée par Voldemort pour retrouver des forces et « revivre ». Elle donne la richesse et la vie éternelle. Le message est clair : ce n’est pas la foi qui sauve, c’est la philosophie.

 

 

Voici quelques exemples, par certains noms et certaines descriptions du livre, qui nous montrent l’aspect agressif et dangereux de ce livre quant aux valeurs chrétiennes et à l’enseignement biblique. Nul doute, la lecture d’un tel ouvrage est loin d’être anodine : elle laisse des traces, surtout sur un esprit non averti.

 

On pourrait dire, comme les personnages de Unesco dans « la cantatrice chauve » : « Comme c’est curieux, comme c’est bizarre. Quelle coïncidence… » mais de telles coïncidences et en nombre si important (puisque nous n’avons traité ici que quelques unes d’entre elles) sont loin d’être le fruit du hasard.

Notes

[1] Touffu : dans la Bible, le mot touffu est systématiquement associé à l’idolâtrie Ez 6-13, 20-28 et 31-3

[2] Verdâtre : traduction du mot grec Khloros, verdâtre. Dans certaines traductions de la Bible, le mot est traduit par « de couleur pâle ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s