4 réflexions sur “La parabole du bon Samaritain

  1. Frère vous êtes malheureusement dans l’ERREUR ! Vous interprétez à votre sauce cette fameuse parabole du bon samaritain …avec la vue humaine et non celle de Dieu.
    Le prochain c’est pas juste celui qui fait du bien c’est TOUT LE MONDE . L’amour de Dieu n’est pas limité, Il fait lever son soleil sur les bons ET les méchants … justement c’est ça le christianisme ,aller à contre sens,
    aimer ses ennemis ,ne pas rendre le mal pour le mal ,prier pour ceux qui nous persécutent …supportez patiemment …si nous aimons ceux qui nous aiment ou ceux qui font nous du bien ,rien de divin là-dedans !! Le but de la parabole n’est pas de savoir QUI mérite d’être vu comme le prochain plutôt et surtout
    suis-je moi-même un bon samaritain ,suis-je capable d’ouvrir mon coeur …
    j’espère que vous n’êtes pas sérieux quand vous dites cette phrase « le prochain que je dois aimer c’est celui QUI M’AIDE « ! Ce genre de mentalité est mondaine ,facile et infantile ,j’aime et j’aide ceux qui m’aide et qui sont un encouragement pour moi et les autres je m’en balance ! Vous devriez faire attention à ce que vous enseignez ,vous essayer de prouver (avec des théories tirés par les cheveux )que ce que vous pensiez personnellement de cette parabole était bien ce que la bible voulait dire à l’origine …seriez vous le SEUL à comprendre la signification des textes ? Car à vous entendre c’est toujours vous qui remettez la vérité sur les textes qui selon vous ,sont mal interprété des siècles …c’est un peu gros tout de même

    J’aime

    • Bonsoir,

      Merci de votre commentaire…
      Je tiens à souligner que je n’interprète pas le texte… Je le lis… (d’ailleurs, même en français, on peut le lire sans a priori interprétatif provenant de l’impression thématique laissée par une lecture supportée par seulement quelques éléments déclarés pertinents du texte… et en omettant les autres, qui sont cependant tout aussi importants !)
      Faites lire le texte à un enfant (sans que celui-ci ne soit pré-imprégné de l’interprétation classique) et demandez-lui « qui est le prochain ? »… Et écoutez sa réponse…

      Salutations

      J’aime

  2. Bonjour, je ne suis très heureux d’avoir découvert votre commentaire exceptionnel, car j’avais la même lecture que vous sur ce point, à savoir que la compréhension traditionnelle est un contresens complet : le prochain n’est pas l’homme blessé, c’est tout homme qui nous vient en aide. Néanmoins, je suis en désaccord avec vous sur plusieurs points :
    – le fait que le prochain soit un samaritain signifie que nous devons accepter d’aimer ceux qui nous aident, quand bien même ils ne correspondent pas à nos critères de justice. Pour aller vite et en raccourci, en se replaçant dans le contexte historique, les judeo-chrétiens de Jerusalem doivent accepter la collecte organisée par Paul auprès des pagano-chretiens. Ce sont ces derniers et non les juifs de la synagogue qui sont les prochains des judeo-chretiens.
    – en second lieu, je ne vous rejoins pas quand vous dîtes qu’il est facile d’aimer son prochain. L’exemple que j’indique au point précédent montre même le contraire : il est très difficile d’aimer quelqu’un dont on méprise les croyances ou le mode de vie, qui remet en cause par des actes et ses valeurs nos convictions les plus profondes sur ce qui est bien, et ce même s’il nous aide. Des réfugiés qui détestent ceux les accueillent, des démunis qui détestent leurs bienfaiteurs : ces situations sont aussi fréquentes que celle des judeo-chretiens qui voulaient se séparer des pagano-chretiens.
    – enfin, vous retombez à mon avis dans le travers interprétatif classique quand vous enjoignez chacun à se comporter comme un samaritain. Ce n’est pas le sens du texte. Le « omoios » de la fin n’incite pas à agir comme le samaritain, mais en conformité a l’enseignement de la parabole et à aimer ceux qui nous aident, plus que nos propres idéologies.

    Mon peu de temps m’impose de me focaliser sur les critiques, mais votre travail est remarquable et c’est cela le plus important.
    Cordialement.

    J’aime

  3. Bonjour à tous,
    Je ne pensais pas pas qu’en tant que chrétiens nous pouvions tenir de tels propos acerbes !
    Il faut se calmer les amis, non mais oh ! Si nous recherchons Dieu de tout notre cœur et que nous sommes disposés à l’écouter alors nous agirons selon sa volonté (et non pas la nôtre) étant guidés par le Saint Esprit. Et nous faisons donc attention à ne pas blesser l’autre dans ses paroles ! Et c’est tout naturellement que nous ferons le Bien autour de nous. Dieu connait nos faiblesses humaines et sait très bien qu’il peut être pour nous très difficile d’aider notre prochain et surtout d’aimer notre ennemi. Dieu veille sur son Eglise et nous donne la grâce gratuitement (Agapè).
    Par ailleurs, je tiens à souligner la très grande qualité des études bibliques de theonoptie. J’ai découvert la chaîne il y a quelques mois et mon Dieu quelle surprise ! Les enseignements sont si riches d’informations et si réfléchis. Oui,on peut critiquer certaines choses (je pense à la video sur les quatre cavaliers de l’apocalypse qui m’a beaucoup surprise !) mais franchement dans l’ensemble, il y a beaucoup de réflexion et j’imagine un gros travail derrière. Alors je ne permettrai pas de critiquer car je ne pense pas que la volonté de theonoptie est d’égarer les fidèles, mais au contraire, de mener les chrétiens à la réflexion. Nous voyons trop d’églises plongées dans le sensationnalisme, victimes de l’injection du temporel dans le spirituel. Theonoptie nous aide à développer notre intelligence spirituelle !

    J’aime

Répondre à PIO Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s